Accueil / Europe / Grèce / Athènes: une des plus anciennes villes du monde
Acropole d'Athènes, Grèce. Auteur Steve Swayne. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Acropole d'Athènes, Grèce. Auteur Steve Swayne

Athènes: une des plus anciennes villes du monde

Athènes, capitale de la Grèce, est située dans la province de l’Attique. Son agglomération s’étend sur la majeure partie du territoire de l’Attique. La ville est entourée par les montagnes Egaleo, Parniths, Penteli et Imittos. Avec sa banlieu et la ville voisine du Pirée, le port d’Athènes, la ville forme un complexe métropolitain, qui abrite environ 3,7 millions d’habitants.

Athènes est une ville pleine de contradictions et d’origine ancienne. La zone de l’Acropole a été habitée dès le néolithique. Elle devint la capitale de la Grèce moderne en 1834. A l’époque classique Athènes est devenu le centre religieux et artistique de la Grèce entière. La ville a été embellie avec de nombreux bâtiments publics et religieux, dont certains sont encore visibles aujourd’hui.

L’Acropole a été inséré en 1987 dans la liste des sites du patrimoine mondial de l’Onuesc. Quatre des plus grands chefs-d’œuvre de l’art grec classique sont inscrits dans cette liste: Le Parthénon, les Propylées, l’Erechthéion et le temple d’Athéna Niké.

Acropole d'Athènes, Grèce. Auteur eGuide Travel. Licensed under the Creative Commons Attribution

Acropole d’Athènes, Grèce. Auteur eGuide Travel

Athènes attractions touristiques: que voir à Athènes

La capitale de la Grèce est connue dans le monde entier pour son ancienne Acropole et pour le célèbre temple grec, le Parthénon, un édifice majestueux, construit entre 440 et 430 avant JC.  Toute la zone de l’acropole est un complexe de bâtiments sans égal au monde entier pour sa beauté et son importance.

L’accès à l’Acropole est effectué par la porte Beulé et à partir de là le sentier mène aux Propylées, un bâtiment monumental de sanctuaire. A proximité se trouve le temple d’Athéna Niké et puis au sommet de la colline se trouve le célèbre Parthénon, le chef-d’œuvre de Phidias, qui est le plus grand temple dorique de la Grèce.

Le Parthénon est l’endroit, où se trouvait le trésor, abritant une grande statue d’Athéna de 12 mètres. Sur la partie de l’Acropole, considéré comme la plus sacrée, est l’Erechthéion avec les Cariatides avec les six personnages féminins, qui soutiennent le portique sud. En dehors de tous ces sites monumentaux il vaut la peine de visiter le musée de l’Acropole, qui rassemble tous les fragments trouvés sur place.

Après la visite de l’Acropole il est conseillable de faire une promenade au quartier, qui l’entoure: Le quartier de Plaka. Il y a un marché bien connu et populaire et dans les rues étroites du quartier vous trouverez des restaurants et des boutiques d’artisanat. Parmi les vestiges archéologiques du quartier de Plaka il y a l’ancien théâtre de l’Odéon d’Hérode Atticus, le théâtre de Dionysos, l’ancienne Agora et un musée.

Acropole d'Athènes, Grèce. Auteur Arian Zwegers. Licensed under the Creative Commons Attribution

Acropole d’Athènes, Grèce. Auteur Arian Zwegers

La culture à Athènes abrite des milliers d’années jusqu’à nos jours. Il y a des musées de renommée mondiale, tel que le Musée archéologique national, qui abrite une riche collection d’antiquités classiques, qui est la plus complète du monde d’art grec ancien. Le Musée Benaki, dédié à l’art grec de la préhistoire au XVIIIe siècle, est un autre musée célèbre. Le Musée byzantin contient une inestimable collection de sculptures, d’icônes et de mosaïques.

Dans la banlieue d’Athènes il y a quelques destinations intéressantes à visiter, en particulier le monastère de Pentesi, fondé en 1578, et le Monastère de Kaisariani avec des fresques du XVe siècle. Dans la ville portuaire du Pirée à 10 km du centre-ville d’Athènes il y a le Musée naval et le musée archéologique.

Le célèbre Cap Sounion, où se trouve sur le promontoire les ruines du temple de Poséidon, datant de 440 avant JC, est situé à 50 km au sud-est d’Athènes. Dans ce domaine il y a aussi des célèbres stations balnéaires, telles que les villes de Lagonissi, Voula et Kalamaki.

METRO ET TRANSPORTS URBAINS D’ATHÈNES

Métro: Le métro d’Athènes est formé par trois lignes, qui s’étendent sur un total de 76 km. Les lignes sont à la fois souterrain et de surface. La Ligne 1 relie le centre-ville au Pirée et avec la banlieue nord de Kifissia. La Ligne 2 est la plus courte, passant également à travers le centre historique connectant Aghios Antonios à Aghios Dimitrios. La Ligne 3 commence à l’ouest du district de Egaleo, traversant le centre-ville et continuant vers l’est pour arriver à l’aéroport « Eleftherios Venizelos ».

Chemin de fer de banlieue: Le train de banlieue a une longueur totale de 120 km, reliant Athènes à l’aéroport international d’Athènes « Eleftherios Venizelos » et reliant d’une part Athènes à Corinthe et Corinthe à l’aéroport international d’Athènes d’autre part.

Tram, autobus, trolleybus: Athènes dispose d’un bon réseau de tramway d’une longueur de 26 km reliant le centre-ville avec les quartiers côtiers de Ghlyfada et Faliro. Le réseau d’autobus et de trolleybus est vaste et regroupe tous les quartiers de la ville et sa région métropolitaine. Ce sont 350 lignes, qui composent le réseau des transports publics d’Athènes.

Athènes climat: quand aller à Athènes.

Athènes comment se rendre: vols, bacs et trains.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages