Accueil / Afrique / Tanzanie / Le cratère du Ngorongoro: Un paradis des animaux et des êtres humains préhistoriques
Cratère du Ngorongoro, Tanzanie. Auteur Sajjad Sherally Fazel. Licensed under the Creative Commons Attribution
Cratère du Ngorongoro, Tanzanie. Auteur Sajjad Sherally Fazel.

Le cratère du Ngorongoro: Un paradis des animaux et des êtres humains préhistoriques

Situé à 180 km à l’ouest d’Arusha en Tanzanie, le cratère du Ngorongoro est une grande caldeira circulaire, située au coeur du massif du Ngorongoro dans le nord de la Tanzanie dans la branche orientale de la vallée du Rift. Ce cratère, aujourd’hui éteint, a été formé après l’effondrement d’un énorme volcan, qui initialement a atteint 5.000 mètres de haut. Le cratère de Ngorongoro est un ovale fermé de 20 km de diamètre avec une surface de 300 kilomètres carrés. Le cratère a une profondeur de 600 mètres par rapport à ses bords. A l’intérieur du cratère il y a plusieurs lacs, dont le plus grand est le lac Magadi, situé sur le côté ouest. La base du cratère possède une hauteur de 1.800 mètres de hauteur, tandis que les bords du cratère sont situés 600 mètres plus haut.

La zone où se trouve le cratère du Ngorongoro est protégé par la zone de conservation de Ngorongoro (Ngorongoro Conservation Area), une zone naturelle protégée, qui couvre 8.300 kilomètres carrés de la Tanzanie. Cette zone de haute altitude est également un site du patrimoine mondial de l’ONUESC. Le territoire de la réserve est constitué de vastes étendues de plateaux, de savanes, de forêts et de savanes boisées. La réserve s’étend entre les plaines du Parc National du Serengeti au nord-ouest et le bras oriental de la vallée du Rift.

Au sud la zone protégée atteint le lac Eyasi, alors qu’au nord-est elle comprend le cratère volcanique de l’Empakaai avec son lac. La limite de la zone arrive à proximité, mais sans comprenant le stratovolcan impressionnant de l’Ol Doinyo Lengai, qui atteint 2.962 mètres. Les gorges de l’Olduvai se trouvent dans les limites du parc. La plus haute montagne située dans la zone protégée de Ngorongoro est le mont Loolmalasin, qui atteint 3.682 mètres de haut et est la troisième plus haute montagne de la Tanzanie après le mont Kilimandjaro et le mont Méru.

Ngorongoro Crater, Tanzanie. Author William Warby. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Cratère du Ngorongoro, Tanzanie. Auteur William Warby

La zone protégée abrite plus de 25.000 grands animaux et environ 500 espèces d’oiseaux. Il y a des lions, des gazelles, des zèbres, des gnous, des hyènes et des rhinocéros. Dans ce domaine on a trouvé des hominidés datant il y a 3,7 millions d’années. La zone du cratère Ngorongoro est l’un des plus importants et plus visités sites touristiques de Tanzanie. Les touristes viennent ici surtout pour voir la faune, mais nous ne devrions pas oublier les paysages évocateurs des plateaux africains, qui caractérisent la région et les sites préhistoriques, où on a trouvé des traces d’hominidés remontant à des millions d’années. Les sites préhistoriques les plus importants sont: la gorge d’Olduvai, Laetoli, le Lac Ndutu et le Nasera Rock.

La zone du cratère du Ngorongoro est soumise à un climat tropical, où il y a deux saisons de pluies distinctes: La petite saison de pluies en novembre/décembre et la saison de longues pluies de mars à mai. La saison sèche comprend les mois de janvier et février et entre juin et octobre. Les hauts plateaux du cratère, qui se trouvent sur le côté des alizés de l’est reçevant entre 800 et 1200 millimètres de pluie par an et sont couverts en grande partie par une végétation de forêt montagnarde. La paroi ouest du cratère au contraire reçoit seulement entre 400 et 600 millimètres de précipitation et est couverte par une végétation de prairie et de bois. Le fond du cratère est principalement couvert par des zones herbeuses adaptées au pâturage avec de petites zones boisées, où pousse l’acacia.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages