Accueil / Europe / Groenland / Cuisine groenlandaise
Poisson Capelan séché Torret Lodde (Cuisine groenlandaise). Auteur Kim Hansen. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Poisson Capelan séché Torret Lodde (Cuisine groenlandaise). Auteur Kim Hansen

Cuisine groenlandaise

La culture culinaire du Groenland est liée à la fort solidarité social de la vieille communauté de chasseurs où il était de nécessité vital que la capture fût partagée.

Le climat et l’environnement naturel de l’Arctique font la cuisine groenlandaise unique, les ingrédients  base sont constituées de poissons, volailles, gibier (le morse, le renne, le cerf, la perdrix, le phoque et la baleine) et de baies sauvages. Les légumes et les fruits sont importés de l’étranger, compte tenu de la rigueur du climat.

Le plat national du Groenland est le suaasat, soupe préparée avec de la viande  de phoque bouillie avec du riz et des oignons, simple à faire, mais savoureux. Une autre spécialité est le Mattak, peau de baleine d’une fine couche de graisse,  il se mange cru, coupée à carrés, une excellente source de vitamine C.

Puis, il y a des plats comme le Kiviaq, certainement très loin de notre cuisine occidentale, à la fois en ce qui concerne sa préparation pour sa dégustation, à dépit des Groenlandais qui l’jugent un plat typique de préparer pendant les fêtes et les anniversaires.

Phoque du Groenland Gronlandssael (Cuisine groenlandaise). Auteur Kim Hansen. Licensed under the Creative Commons Attribution Share Alike

Phoque du Groenland Gronlandssael (Cuisine groenlandaise). Auteur Kim Hansen

Est-ce que vous voulez savoir il s’agit de que? Les oiseaux marins, nommés Auk, viennent chassés, une fois tuée ils viennent nettoyés faits reposer à l’intérieur d’un phoque, nettoyée en priorité, de la présence d’organes intérieurs.

Après cela, elle est ensuite inséré dans une poche qui est bien cousu,  elle sera placé sous un rocher, restant à mûrir, aussi pour une demi-année. Après tout ce temps, le sac vient retiré, ouverte la phoque et extraits  les oiseaux qui seront mangés sans etre cuits !!!!!!!!

Pour notre papilles sont probablement plus appropriés des plats comme le bœuf musqué, les côtelettes d’agneau, la viande de baleine fumé, la saucisse d’agneau.

La viande de baleine ( arvik) servi rôti ou fumée servi avec oignons dorés ou pommes de terre, est un plat délicieux. Entre les plates de poisson  plus communs, trouvons le poisson fumé, les moules, le filet de sébaste, la truite  mariné,  le morue, le saumon, les crevettes et les crabes.

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages