Accueil / Amérique du Nord / Canada / Alberta / Icefield Parkway : la route des glaciers et des chutes
Athabasca Glacier, Jasper National Park, Alberta, Canada. Auteur Marilyn Peddle (MarilynJane). Licensed under Creative Commons Attribution
Athabasca Glacier, Jasper National Park, Alberta, Canada. Auteur Marilyn Peddle (MarilynJane)

Icefield Parkway : la route des glaciers et des chutes

La route Icefields Parkway (Highway 93) est parallèle à la ligne continentale de partage des eaux, la démarcation entre les cours d’eau qui se jettent dans l’océan Pacifique et ceux qui se jettent dans l’océan Atlantique. Cette route panoramique traverse le paysage accidenté des Rocheuses canadiennes. Elle relie le parc national de Banff au parc de Jasper, connectant ainsi les villes de Lake Louise et de Jasper. La route Icefields Parkway s’étend sur 230 kilomètres.

Vous trouverez ci-dessous les sites d’intérêt le long de cette route panoramique des Rocheuses canadiennes commencent à Jasper et se terminent à Lake Louise.

MONT EDITH CAVELL

Pour atteindre la région du mont Edith Cavell, empruntez la Highway 93A à 7 kilomètres au sud de Jasper. Roulez sur 5,4 kilomètres, puis tournez à droite sur Cavell Road, une route sinueuse qui monte pendant 12 kilomètres jusqu’à une aire de pique-nique sous la face nord spectaculaire de la montagne. C’est de là que part le chemin « Path of the Angel Glacier », qui vous permet d’admirer 3 types de formations glaciaires : les icebergs, la neige et les langues glaciaires, sans oublier des grottes de glace, des cascades et des lacs vert émeraude.

Mount Edith Cavell, Jasper National Park, Alberta, Canada. Auteur Pascal (Redeo). Licensed under Creative Commons Attribution

Mount Edith Cavell, Jasper National Park, Alberta, Canada. Auteur Pascal (Redeo)

La région du mont Edith Cavell est constellée d’une forêt subalpine aux mille parfums, de prairies alpines fleuries et d’une splendide vue sur le mont Edith Cavell et le glacier Angel (Angel Glacier). Le mont Edith Cavell est un sommet qui culmine à 3 363 mètres. Il porte ce nom en l’honneur d’une infirmière anglaise qui a été exécutée pour avoir aidé à fuir les prisonniers de guerre dans la Belgique occupée par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale.

C’est un sentier facile dans l’une des zones les plus pittoresques de Jasper. Le parcours est de 1,6 kilomètre et dure 1 à 2 heures. Il permet de découvrir un paysage rocheux qui était, il n’y a pas si longtemps, encore recouvert de glace de l’ère glaciaire. Des pancartes expliquent le long du chemin comment la région a été à nouveau colonisée par les plantes et les animaux. Le sentier, qui était à l’origine goudronné, grimpe sur 500 mètres jusqu’à un carrefour qui marque la fin de la route goudronnée. Allez directement à l’étang de Cavell qui borde le glacier Cavell. Vous pouvez y voir les icebergs qui sont tombés dans l’eau. De l’autre côté de la vallée, le glacier Angel déploie ses ailes dans le cirque glaciaire situé entre le mont Edith Cavell (à gauche) et le pic Sorrow (à droite).

Athabasca Falls, Jasper National Park, Alberta, Canada. Auteur Samantha Marx (Smath). Licensed under Creative Commons Attribution

Athabasca Falls, Jasper National Park, Alberta, Canada. Auteur Samantha Marx (Smath)

CHUTES ATHABASCA (ATHABASCA FALLS)

La rivière Athabasca, qui naît dans le champ de glace Columbia (Columbia Icefield), est le plus grand système fluvial de la région de Jasper. Pour atteindre les chutes Athabasca, empruntez la Highway 93 (Icefield Parkway). Les chutes sont situées à environ 30 kilomètres au sud de Jasper, au carrefour des Highways 93 et 93A.

Les chutes Athabasca ont été formées par la rivière du même nom. Ce sont les chutes les plus puissantes et magnifiques des Rocheuses canadiennes. La rivière Athabasca s’écoule bruyamment par une gorge étroite. Les chutes ne sont pas très hautes, leur saut est de 23 mètres seulement, mais les dimensions de la rivière et son débit d’eau en font l’une des cascades les plus impressionnantes des parcs nationaux des Rocheuses canadiennes.

Les meilleurs sites pour admirer les chutes sont situés sur le côté opposé du parking, avec le mont Kerkeslin qui domine à l’arrière-plan. De nombreux sentiers de courte durée permettent d’explorer les deux côtés des chutes.

KERKESLIN GOAT LICK

Ce site se trouve à 38 kilomètres de Jasper, sur la route Icefields Parkway. Kerkeslin Goat Lick est un endroit où vous pourrez voir des chèvres des montagnes Rocheuses, qui se regroupent pour lécher le limon dont la teneur en calcium et en sulfate est importante, en ingérant tellement que leurs excréments passent du noir au blanc. Ce lieu, proche de la route, est fantastique pour pouvoir facilement observer ces animaux. La vue que vous avez sur la vallée de la rivière Athabasca est vraiment exceptionnelle.

CHUTES SUNWAPTA (SUNWAPTA FALLS)

Les chutes Sunwapta se trouvent à mi-chemin entre le champ de glace Columbia et de Jasper (56 km au sud de la ville) sur la route Icefield Parkway. Sunwapta signifie « eau turbulente ». Le point de vue sur les chutes Sunwapta supérieures est juste à côté de la route. Pour admirer les chutes inférieures, tout aussi impressionnantes que les supérieures, vous devez faire une rapide excursion sur une piste facile parfaitement balisée, d’une durée de 30 à 45 minutes. Ce parcours offre également une vue panoramique sur la lointaine vallée de la rivière Athabasca.

Athabasca Glacier, Jasper National Park, Alberta, Canada. Auteur Marilyn Peddle (MarilynJane). Licensed under Creative Commons Attribution

Athabasca Glacier, Jasper National Park, Alberta, Canada. Auteur Marilyn Peddle (MarilynJane)

GLACIER ATHABASCA (ATHABASCA GLACIER)

Le champ de glace Columbia, le glacier Athabasca et le centre de découverte du glacier (Icefield Centre) se trouvent sur la route Icefield Parkway, à 103 kilomètres de Jasper. Le glacier Athabasca est une langue de glace de 7 kilomètres de long, qui s’écoule depuis l’immense glacier du champ de glace Columbia.

À cause du réchauffement climatique, le glacier Athabasca s’est retiré au cours des 125 dernières années, et ses dimensions ont considérablement diminué. Le glacier a perdu la moitié de son volume et plus de 1,5 kilomètre de sa longueur. Voilà un siècle, la glace s’écoulait à l’emplacement actuel de la route. Le recul du glacier est clairement décrit par les pancartes représentant le retrait progressif de la glace année après année.

D’autres glaciers sont visibles depuis cet endroit, mais ils proviennent tous du champ de glace Columbia. Le champ de glace Columbia est ce qui reste de la masse de glace qui recouvrait autrefois la plus grande partie des Rocheuses canadiennes. Le champ de glace Columbia est le plus grand au sud de l’Alaska. Sa glace et sa neige scintillantes couvrent une superficie totale de 389 km².

Le parc national de Jasper se termine au-delà du glacier Athabasca, où commence le parc national de Banff.

Mistaya Canyon, Banff National Park, Alberta, Canada. Auteur Pascal (Redeo) Licensed under Creative Commons Attribution

Mistaya Canyon, Banff National Park, Alberta, Canada. Auteur Pascal (Redeo)

CANYON MISTAYA

Le canyon Mistaya se trouve à 72 kilomètres de Lake Louise (50 minutes en voiture), au sud de Saskatchewan River Crossing sur la Highway 93. Vous pouvez accéder à ce canyon creusé dans la roche par une randonnée rapide qui part de la route principale. Le sentier commence au parking du canyon Mistaya Canyon, et il s’étend sur 1,5 kilomètre, soit environ 30 à 40 minutes de marche (aller-retour). La rivière Mistaya qui a sculpté le canyon provient d’un haut glacier au-dessus du lac Peyto.

Peyto Lake, Banff National Park, Alberta, Canada. Auteur Frank Kovalchek (Alakan Dude). Licensed under Creative Commons Attribution

Peyto Lake, Banff National Park, Alberta, Canada. Auteur Frank Kovalchek (Alakan Dude)

LAC PEYTO (PEYTO LAKE)

Le lac Peyto se trouve sur la route pittoresque d’Icefields Parkway à environ 40 kilomètres au nord de la ville de Lake Louise (30 minutes en voiture). Le lac est alimenté par les eaux de ruissellement du glacier Peyto (qui fait partie du champ de glace Wapta), situé à environ 5 kilomètres au sud du lac.

L’alimentation du lac par les eaux du glacier confère en été une magnifique couleur bleue provenant de sa forte teneur en minéraux. C’est l’un des plus beaux endroits des montagnes Rocheuses.

Au niveau passage de Bow Pass (2 088 mètres d’altitude), le long de la route Icefields Parkway, vous trouverez le sentier en direction du poste d’observation du lac Peyto. Depuis le parking, vous marcherez pendant environ 400 mètres sur une piste raide, mais facile, pavée jusqu’à ce que vous arriviez à une plateforme panoramique qui offre une belle vue sur le lac. Si vous roulez sur la route Icefield Parkway, ne manquez surtout pas ce panorama unique.

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages