Accueil / Afrique / Madagascar / Nosy Be: l’île des parfums
Nosy Be, Madagascar. Auteur Susi4. Licensed under the Creative Commons Attribution
Nosy Be, Madagascar. Auteur Susi4.

Nosy Be: l’île des parfums

Nosy Be est une petite île, située dans le canal de Mozambique à seulement 8 km de la côte nord-ouest de la grande île africaine de Madagascar. Nosy Be mesure 321 kilomètres carrés et est une île volcanique. L’île est formée par des collines basses et la plus haute montagne est le Mont Lokobe, qui atteint 455 mètres de haut. Cette montagne occupe la péninsule sud-est de l’île. L’île est entourée par d’autres îles plus petites, y compris celles de Nosy Komba, Nosy Sakatia, Nosy Tanikeli et Nosy Tanga. Sa nature volcanique est clairement visible par les roches, qui forment l’île, et par les cratères volcaniques. L’île est parsemée par des lacs à l’intérieur. Au total il y a 11 lacs volcaniques, que les gens considèrent comme sacrés.

Nosy Be comme le reste de Madagascar est important pour sa biodiversité. Il y a des espèces animales et végétales, qui existent seulement à Madagascar. L’île est connue pour la présence de lémuriens et de caméléons. Nosy Be a un climat tropical avec une saison des pluies, qui dure de décembre à mars et une saison sèche entre mai et octobre. L’île a des zones encore occupées par des forêts tropicales, dont certaines parties sont protégées par la réserve naturelle de Lokobe, qui occupe la péninsule sud-est de l’île autour de la plus haute montagne de Nosy Be, le Mont Lokobe. Dans les forêts on trouve des arbres en bois de rose, des camphrées, des palmiers, des kapoks, des tamarins et des casuarinas.

Nosy Be, Madagascar. Copyright Andilana

Nosy Be, Madagascar. Copyright Andilana Julie Mercier

Nosy Be a été colonisé par les français depuis 1841, quand la ville de Hell-Ville fut fondée. Les français ont introduit de nombreuses plantes et d’épices sur l’île, qui sont aujourd’hui en même temps que le tourisme la richesse de Nosy Be. L’île a une économie agricole par la cultivation de la canne à sucre, l’indigo, le café, le sésame, la fleur d’ylang-ylang, le riz, le maïs, les patates douces et le manioc. La ville la plus importante de l’île est la ville de Hell-Ville (Andoany). Elle est situé le long de la côte sud. L’île est la principale destination touristique de Madagascar et est desservie par un aéroport international – l’aéroport de Fascene – , qui a des liens directs avec l’Europe (la France et l’Italie), avec la Républque de l’Afrique du Sud, les Comores et la Réunion.

Le tourisme est avec l’agriculture la plus importante source de revenus de l’île. Il y a de nombreux hôtels de différents types et l’île est le site touristique le plus visité de Madagascar. Cependant l’île offre encore des lieux authentiques et préservés à découvrir et des espaces naturels libres du tourisme de masse. L’île a de vieux bâtiments coloniaux tels que le siège de la préfecture de Nosy Be. Les plus clairs traces de la colonisation française se trouve dans la ville de Hell-Ville. Le marché d’Hell-Ville est un riche échantillon de la population, qui vit en Madagascar, et des fruits, des plantes, des épices et des autres aliments, qui sont cultivés sur l’île. Parmi les excursions à faire de l’île de Nosy Be il y a celles à l’île de Nosy Komba, à l’archipel des îles Mitsio et à la bande de sable blanc de Nosy Iranja.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages