Accueil / Europe / Espagne / Ténérife: la plus haute montagne d’Espagne
Teide, Ténérife, Îles Canaries, Espagne. Author Marino Carlos. Licensed under the Creative Commons Attribution
Teide, Ténérife, Îles Canaries, Espagne. Author Marino Carlos

Ténérife: la plus haute montagne d’Espagne

Ténérife (2.034 km₂, 890.000 habitants) est l’île la plus grande et la plus peuplée de l’archipel des Canaries. Elle est situé dans le nord-ouest de l’île de Gran Canaria et au nord-est de l’île de La Gomera, la capitale de l’île est la ville de Santa Cruz de Tenerife, l’ancien centre de San Cristobal de La Laguna fait partie du patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

Ténérife a été habitée depuis le deuxième siècle par les Guanches, un peuple autochtone probablement originaire de l’Afrique. L’île de Tenerife a été découverte par les navigateurs européens au XIVe siècle. C’était la dernière île des Canaries à être conquise par les Espagnols en 1496. Après la conquête espagnole, la population autochtone de Ténérife a été assimilée ou anéantie par les maladies apportées par les Européens et contre lesquelles ils n’avaient aucune immunité.

Ténérife est une île d’origine volcanique. L’île est en effet dominée par le majestueux sommet du volcan Teide (3.718 mètres d’altitude), la plus haute montagne des îles Canaries et d’Espagne, désormais inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Tenerife possède une grande variété de paysages et de formations géologiques avec, dans le sud de l’île, des zones semi-désertiques, tandis que dans le nord-est abrite le verdoyant Massif d’Anaga, et dans le nord-ouest, le Massif de Teno avec la côte sauvage de l’Acantilado de los Gigantes, avec des falaises de 500 mètres.

Acantilados de Los Gigantes, Ténérife, Îles Canaries, Espagne. Author X3m. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Acantilados de Los Gigantes, Ténérife, Îles Canaries, Espagne. Author X3m

L’île est l’une des principales destinations touristiques en Espagne. La zone la plus touristique de l’île se trouve à l’extrémité sud au niveau des localités balnéaires de Playa de las Americas et de Los Cristianos. Une autre région très touristique est celle de Puerto de la Cruz qui se trouve le long de la côte nord-occidentale de l’île. Les plages de l’île sont recouvertes de sable noir volcanique, la seule plage de sable jaune est celle de Las Teresitas qui est artificielle. Les plus belles plages sont celles dd Puerto la Cruz, Los Cristianos, San Agustin, et di Playa de Las Americas.

Outre les plages et la vie maritime, Ténérife a des références historiques et artistiques intéressantes. Le centre historique de San Cristóbal de La Laguna, construit entre les XVIe et XVIIIe siècles, est le plus beau de l’île et fait partie du site du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’ancienne capitale de l’île recèle un certain nombre de bâtiments de style colonial d’une grande beauté,  parmi les édifices religieux les plus remarquables, citon la cathédrale (Catedral de Nuestra Señora de los Remedios), l’église de la Conception (Iglesia Matriz de la Concepción) et le Real Sanctuaire du Santísimo Cristo de La Laguna. Le centre historique de La Orotava possède de beaux bâtiments de style colonial.

Anaga, Ténérife, Îles Canaries, Espagne. Author Jens Steckert. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Anaga, Ténérife, Îles Canaries, Espagne. Author Jens Steckert

Sur la côte sud-est, il y a les mystérieuses Pyramides de Güímar. L’île possède quelques sites archéologiques de l’époque des Guanches, les anciens habitants des îles Canaries, généralement des peintures rupestres qui sont disseminées dans différents endroits de l’île, mais la plus forte concentration se trouve dans la partie sud. Pour ceux qui veulent se plonger dans l’histoire des Guanches, il faut visiter le Musée de la Naturaleza y el Hombre à Santa Cruz de Tenerife, où entre autres voir les célèbres momies des Guanches. Avec des enfants, à Puerto la Cruz, il faut visiter le Loro Parque, un parc avec des animaux marins et terrestres, dont des dauphins, des baleines, des tigres, des alligators et des perroquets.

COMMENT VENIR À TÉNÉRIFE ?

VOLS: L’île de Ténérife est desservie par deux aéroports internationaux: l’aéroport international de Tenerife Sud (Aeropuerto de Tenerife Sur) et l’aéroport international de Tenerife Nord (Aeropuerto de Tenerife Norte). Le plus important des deux est l’aéroport de Tenerife Sud qui est également connu sous le nom de l’aéroport Reina Sofia. Chaque année, près de 9 millions de passagers y transitent.

L’autre aéroport de l’île, Tenerife Nord,  est également connu sous le nom de l’aéroport Los Rodeos. Il accueille chaque année près de 4 millions de passagers. Les deux aéroports sont reliés avec la plupart des grands pays européens.

FERRIES: L’autre moyen de transport pour rejoindre l’île est le ferry. Le port de Santa Cruz de Tenerife est relié par ferry avec le port de Cadix. Un réseau de ferries relie Ténérife aux autres îles de l’archipel.

Le climat de Ténérife.

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages