Ne ratez pas
Accueil / Amérique du Nord / États-Unis / Volcan Haleakala : le volcan en sommeil qui domine l’île de Maui
Haleakala, Maui, Hawaï. Author Alex Ulanov (MrKabasha). Licensed under the Creative Commons Attribution
Haleakala, Maui, Hawaï. Auteur Alex Ulanov (MrKabasha)

Volcan Haleakala : le volcan en sommeil qui domine l’île de Maui

Le volcan Haleakala est le sommet de la grande chaîne montagneuse orientale de Maui. Il culmine à 3 055 mètres d’altitude. Haleakala signifie « Maison du Soleil » et depuis son sommet, la vue lors du lever et du coucher du soleil attire de nombreux visiteurs. La circonférence du volcan en sommeil est d’environ 34 kilomètres pour une profondeur de plus de 900 mètres.

Ce voyage panoramique commence à Kahului, où vous prenez la Highway 36, la Hana Highway, puis la Highway 37 et enfin la Highway Haleakala. Prévoyez environ 2 heures de voiture pour atteindre le sommet du volcan, et ajoutez- le temps nécessaire aux nombreux arrêts le long du chemin. Apportez des vêtements chauds, car la température atteint généralement 30 °C de moins en haut du volcan par rapport à celle de la côte.

Cet itinéraire évolue de manière pittoresque avec le changement d’altitude. Les élevages bovins ponctuent le paysage. Au printemps, les jacarandas remplissent le ciel de leur couleur pourpre, avec leurs fleurs en forme de lilas. Depuis la côte de Maui, la vue sur l’isthme et sur les montagnes occidentales est entièrement panoramique. Poursuivez votre route sur 16 kilomètres en direction de Kula sur la Highway 37 pour une dégustation à la cave Tedeschi, ou empruntez la Highway Haleakala 377 pour la visite d’une ferme de protées. Connus pour leur longue durée de vie et la beauté de leur floraison, les protées sont largement exportés.

Haleakala crater, Maui, Hawaï. Auteur Navin 75. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Haleakala crater, Maui, Hawaï. Auteur Navin 75

Continuez sur la Highway 378 jusqu’à ce que vous arriviez à l’entrée du parc national Haleakala à approximativement 2 100 mètres d’altitude. C’est ici que se trouve l’office du tourisme du parc, qui mérite un arrêt pour recueillir des informations sur le parc et sur les sentiers à parcourir. Les sites panoramiques méritent eux aussi de s’y arrêter. Le volcan Haleakala est le seul endroit de Maui où pousse l’ahinahina, une plante très rare et protégée, qui peut vivre 20 ans avant de faire une seule floraison et de mourir.

Poursuivez votre chemin jusqu’au bord du cratère, où se tient un office de tourisme qui offre une vue imprenable sur le cratère et sur les nombreux cônes volcaniques à l’intérieur. Par un jour de beau temps, vous pouvez observer au loin les volcans de la grande île (Hawaï) qui s’élèvent au-dessus des nuages. C’est également ici que se trouve la Cité des Sciences, mais elle est fermée au public.

Kaupo Gap : Kaupo Gap est une entaille au bord sud du cratère du volcan Haleakala. Autrefois, un sentier dans Kaupo Gap représentait la route principale pour traverser le cratère à pied. Il existe encore un chemin qui le traverse, mais il est uniquement conseillé aux randonneurs expérimentés. Lorsque vous verrez le sentier depuis l’hélicoptère ou l’avion, vous comprendrez pourquoi !

VÉLO : la descente du volcan Haleakala fait plus de 60 kilomètres de cirages et traverse un paysage magnifique et varié du sommet vers la plaine. Les cyclistes descendent environ 3 000 mètres de dénivelé en moins de 60 kilomètres. Cet itinéraire en vélo est inoubliable !

Les personnes qui ont vécu cette expérience la classent en haut de la liste de toutes leurs plus belles aventures. Par ailleurs, cette aventure est sûre et des milliers de personnes l’ont faite, utilisant des vélos spéciaux avec des freins plus grands et accompagnés par un personnel expérimenté.

La course en descente à l’aube est l’excursion la plus populaire. Elle commence par un café chaud et des pâtisseries avant que les coureurs soient transportés dans des fourgons au sommet du volcan Haleakala. Une fois que le soleil éclaire le bord du cratère, les cyclistes sont prêts à se lancer pour cette descente palpitante. Sur le chemin, le paysage semble changer à chaque virage. Le cratère fait place à des collines, puis à des pâturages et leurs bovins, ainsi qu’à des forêts d’eucalyptus et de jacaranda qui, au printemps, prendront une couleur pourpre à profusion.

Si vous savez faire du vélo, c’est là l’unique compétence nécessaire pour la descente du volcan. Les instructions, l’anorak et l’équipement de sécurité sont inclus dans l’itinéraire, et la plupart des excursions comprennent un rafraîchissement ou une légère collation le long du chemin.

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages