Accueil / Asie / Israël / Israël: La Terre Sainte
Jérusalem, Israël. Author Herman Frantzen. Licensed under the Creative Commons Attribution
Jérusalem, Israël. Author Herman Frantzen

Israël: La Terre Sainte

Israël (Medinat Yisra’el) est une démocratie parlementaire du Moyen-Orient à la frontière avec le Liban au nord, la Syrie au nord-est, la Jordanie à l’est et au sud-ouest avec l’Egypte. A l’ouest le pays est baigné par la mer Méditerranée et à l’extrême sud par la Mer Rouge (golfe d’Aqaba). La capitale du pays est Jérusalem, mais les Nations Unies considèrent Tel Aviv comme capitale.

Sous administration israélienne se trouvent depuis 1967 le territoire de Jérusalem-Est, la Cisjordanie et les hauteurs de Golan. Le territoire israélien possède à l’extrémité nord les montagnes de la Galilée, où il y a le mont Meron avec 1.208 mètres, le sommet le plus élevé du pays.

Au sud des montagnes de Galilée s’étend la plaine d’Esdrelon (Jezreel), l’une des terres les plus densément peuplées et cultivées du pays. A l’ouest existe le mont Carmel avec 525 mètres, au sud de celui-ci s’étend sur 200 km la bande côtière plate, qui abrite la plupart des grandes villes du pays.

Le long de la frontière avec la Jordanie se trouve la vallée du Jourdain et la dépression de la mer Morte, un lac salé avec une salinité élevée, la plus grande dépression de la planète.  Ce lac est situé à 420 mètres en dessous du niveau de la mer. Seulement le sud-ouest de la mer Morte se trouve sur territoire israélien.

Carte d'Israël

Carte d’Israël

Le fleuve le plus important du pays est le Jourdain, dont seul le cours supérieur coule en Israël, tandis que la mer de Galilée avec 166 km², un lac d’eau douce, appelée aussi lac Kinneret, appartient.en grande partie à Israël. Au sud du pays existe le désert du Néguev, qui constitue plus de la moitié du territoire israélien, une région avec des structures de montagne et de steppe désertique tabulaire, qui s’élève au-dessus de 1.000 mètres comme Har Ramon avec 1035 m et Har Saggi avec 1006 mètres.

En ce qui concerne l’économie israélienne le pays est l’une des régions les plus développées de l’agriculture du Moyen-Orient grâce à d’importants travaux d’irrigation. Elle est une des fondements de l’économie. On cultive les agrumes, les tomates, les pommes de terre, les raisins, les olives, les céréales comme le blé et le sorgho, le tabac et le coton. L’élevage de bovins, d’ovins, de caprins et de volaille est importante à côté de la pêche.

Une certaine importance est couverte par des ressources minérales du pays, en particulier le pétrole, le gaz naturel, les phosphates, le cuivre, le minerai de fer, le manganèse, le granite, la potasse, le brome, le magnésium, le marbre et le mica. L’industrie est liée à la transformation de produits agricoles et textiles, à la métallurgie, à l’électronique et aux industries chimiques et pétrochimiques.

En raison de la persistance des tensions avec les palestiniens, l’industrie du tourisme, l’un des principaux postes de la balance commerciale du pays, a subi une baisse importante.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

  • Superficie: 20.770 km² – terres cultivées 21%, prairies et pâturages 7%, forêts 6%, terres non cultivées et improductives 66%
  • Population: 7.184.000 en 2007 – juifs 76%, arabes 20%
  • Capitale: Jérusalem.
  • Langues officielles: Les langues officielles sont l’hébreu et l’arabe.
  • Religion: juive 76%, musulmane 16%, chrétienne 2%, druzes 1,7%.
  • Monnaie: Nouveau shekel (ILS)
  • Fuseau horaire: UTC+2, en été UTC+3 heures

banner
Close
Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE
Si vous aimez voyager, abonnez-vous à notre chaîne de voyage YOU TUBE: