Accueil / Amérique du Sud / Brésil / Maranhão: Des villes coloniales et des attractions naturelles

Maranhão: Des villes coloniales et des attractions naturelles

Le Maranhão est un Etat dans le nord-est du Brésil, situé entre l’océan Atlantique et les Etats brésiliens de Piauí, Tocantins et Pará. 

Le territoire du Maranhão est riche en forêts. La partie nord de l’Etat est plate, traversée par de nombreux cours d’eau, y compris à l’est le long de la frontière avec le Piauí, où se trouve la rivière Parnaíba, tandis qu’à l’ouest à la frontière avec le Pará et le Tocantins ce sont les rivières Gurupi et Tocantins. 

La côte est basse et déchiquetée et s’étend sur environ 640 km, parsemée de nombreuses îles. On trouve des vastes baies comme celles de São Marcos et de São José. 

La majorité du Maranhão est située à une altitude inférieure à 300 mètres.Ce n’est que dans la partie sud de l’Etat où le terrain s’élève par quelques chaînes de montagnes basses et par des plateaux. Aux coins les plus reculés du Planalto central brésilien il y a la Serra do Pénitente, la Serra das Alpercatas et la Chapada das Mangabeiras, où existe le point le plus haut du Maranhão avec 804 mètres.

Carte de l'État de Maranhão. Wikipédia, Raphael Lorenzeto de Abreu

Carte de l’État de Maranhão. Wikipédia, Raphael Lorenzeto de Abreu

Après de timides tentatives de colonisation portugaise au XVIe siècle le Maranhão n’était au début du XVIIe siècle que nominalement sous l’influence des Portugais. En 1612 la France a envoyé une expédition, qui a occupé l’île où se trouve aujourd’hui la ville de São Luís do Maranhão et a fondé un avant-poste fortifié: Fort Saint-Louis. Ce fut la base de la nouvelle colonie au Brésil appelée France équinoxiale. Les Français sont restés à São Luís seulement jusqu’à 1615, quand ils ont été défaits par les Portugais à la bataille décisive de Guaxenduba. 

Le Maranhão a été occupé entre 1641 et 1644 par les Néerlandais, qui s’étaient installés à partir de 1630 au Pernambuco et en  d’autres régions du Brésil. Au cours des siècles le Maranhão a développé une économie de plantations agricoles riches où on a cultivé principalement le coton et le riz. A l’époque la région est devenue une des plus prospères du Brésil. 

Après avoir eu pendant des siècles une économie agricole prospère, fondée sur l’esclavage et les plantations, au milieu du XIXe siècle l’économie du Maranhão a eu un déclin rapide, causé par l’abolition de l’esclavage et par la baisse du prix du coton, qui était le principal produit agricole de la région. 

Selon des statistiques récentes le Maranhão est l’un des Etats les plus pauvres du Brésil, mais l’Etat a un grand potentiel en ce qui concerne le tourisme. Il y a des villes historiques de grande valeur comme São Luís do Maranhão, Alcântara et des attractions naturelles telles que les Lençóis Maranhenses, le delta de la rivière Parnaíba et la Chapada das Mesas.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

  • Superficie: 331.935 km²
  • Population: 6.569.683 en 2010 – mulâtres 66,74%, blancs 25,57%, noirs 6,41%, asiatiques 0,67%, amérindiens 0,60%
  • Capitale: São Luís do Maranhão
  • Fuseau horaire: UTC-3
banner