Accueil / Asie / Les attractions touristiques de la Turquie: que voir en Turquie
Cappadoce, Turquie. Auteur Fe3Al2Si3O12. No Copyright
Cappadoce, Turquie. Auteur Fe3Al2Si3O12

Les attractions touristiques de la Turquie: que voir en Turquie

La Turquie est un pays situé sur deux continents: L’Europe et l’Asie. Elle a été tojours un point de rencontre et de confrontation entre les différentes cultures. La ville la plus célèbre du pays, Istamboul, a commencé comme Byzance au septième siècle avant J.-C. et est devenue Constantinople en 330 après J.-C. avant d’être appelée Istamboul à partir de 1453. Elle est le symbole de la Turquie moderne et traditionnelle, une ville où l’orient et l’occident se rencontrent et se mélangent.

La Turquie est devenue l’un des pays les plus visités du monde par les touristes à cause de ses stations balnéaires le long de la mer Egée comme Kusadasi, Marmaris et Bodrum et le long de la mer Méditerranée comme Antalya, Finike, Fethiye, Anamur, Silifke et Alanya.

Le pays est bien connu pour ses sites archéologiques et historiques. La Turquie archéologique possède le centre de la civilisation hittite avec sa capitale Hattousa. Mais il y a aussi des sites presque mythologiques comme l’ancienne ville de Troie et des sites de cités grecques splendides, puis romaines sur la côte de la mer Egée comme témoignent les ruines d’Ephèse, Pergame, Halicarnasse, Didyme, de Magnésie, Milet et Priène, tandis que plus à l’intérieur existent les sites archéologiques de Sardes, Aphrodisias et d’Hiérapolis.

Le long de la côte sud de la Turquie, celle qui donne sur la mer Méditerranée, il y a d’autres anciens villes gréco-romaines avec fascinants vestiges archéologiques tels que Xanthos, Aspendos, Perge, Termessos et Myra. A l’intérieur de la Turquie/de l’Asie Mineure les fascinantes statues du temple du roi Antiochus Ier de Commagène sur le sommet du Nemrut Dağı est un patrimoine de l’humanité reconnu par l’ONUESC. Il s’agit d’un des lieux les plus évocateurs de l’Asie Mineure.

Lagune bleue (Ölüdeniz), Fethiye, Turquie. Auteur Sevtap Ön. Licensed under the Creative Commons Attribution

Lagune bleue (Ölüdeniz), Fethiye, Turquie. Auteur Sevtap Ön

L’art byzantin, qui a atteint son apogée par la basilique de Sainte-Sophie à Istamboul, est visible dans de nombreux endroits en Turquie comme dans les églises de Binbirkilise dans la province de Karaman, dans les vestiges de la ville de Nicée, dans les murs de Diyarbakır, dans les églises de Trébizonde et dans les églises rupestres de Cappadoce dans les environs de Göreme, situées dans un paysage pittoresque et unique dans le monde. Elles font aussi partie du patrimoine mondial de l’ONUESC.

La domination seldjoukide avec les palais et les mosquées de Konya et Sivas et puis l’Empire ottoman ont aussi laissé leurs traces. Cet empire est le plus récent montrant une domination très profonde. Il a laissé des traces importantes dans presque toutes les villes de la Turquie, tout d’abord à Istamboul avec la Mosquée Suleymaniye (Süleymaniye Camii), la Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii), le palais de Topkapi et la Mosquée Sehzade (Şehzade Camii). Mais il y a aussi des traces dans des villes comme Edirne/Adrianopel avec la Mosquée Selimiye (Selimiye Camii), la Grande mosquée et l’hôpital de Divriği, les mosquées de la ville de Bursa et les bâtiments de la ville de Safranbolu. Finalement les ottomans ont laissé aussi plusieurs bâtiments tels que le caravansérail, les bazars et les bains, qui sont entrés dans la mode de la vie turque.

La Turquie a également un paysage naturel riche et varié comme le paysage des montagnes du Taurus et du plateau anatolien avec des merveilles naturelles souvent uniques au monde comme les formations rocheuses de Cappadoce, les terrasses frittées de Pamukkale, le pittoresque lac de Van avec des pics volcaniques et le mont Ararat, où selon la tradition l’arche de Noé se posa.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages