Accueil / Amérique du Sud / Argentine / Les Chutes d’Iguazú: Le côté argentin Ce qu’il faut voir?
Garganta del Diablo, Chutes d'Iguazú, Brésil-Argentine. Author and Copyright Marco Ramerini
Garganta del Diablo, Chutes d'Iguazú, Brésil-Argentine. Author Marco Ramerini

Les Chutes d’Iguazú: Le côté argentin Ce qu’il faut voir?

Le côté argentin des chutes d’Iguazú est situé dans le nord-est de la province de Misiones en Argentine le long de la frontière avec le Brésil à 17 kilomètres de Puerto Iguazú. Afin de préserver la forêt sub-tropicale autour des chutes et les cascades elles-mêmes deux Parcs Nationaux ont été créés: Le Parque Nacional Iguazú en Argentine et le Parque Nacional do Iguaçú au Brésil.

Le Parque Nacional Iguazú occupe du côté argentin une superficie de plus de 67.000 hectares et il a été créé en 1934.

En plus des chutes la zone de forêt tropicale, qui les entoure, est intéressant aussi. Elle abrite plus de 2.000 espèces de la flore, y compris des fougères et des orchidées, 450 espèces d’oiseaux, dont des toucans, des urracas, des teros, des loros et des vencejos. Cette derniere espèce ne vit que dans le domaine des chutes d’Iguazú, 80 espèces de mammifères, dont 5 espèces de chats, des reptiles et enfin un très grand nombre d’insectes, dont des papillons colorés.

Le parc est ouvert aux visiteurs de 8h à 18h entre le premier avril et le 31 août et de 8h à 19h dans le reste de l’année. Le billet coûte 30 Pesos et inclut la possibilité de visiter tous les sentiers le long des chutes d’eau, l’utilisation du train dans la région des chutes, une visite au centre d’accueil, une à l’île San Martín et au Sendero Macuco.

LES BELLES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DES CHUTES D’IGUAZÚ, VUES DU CÔTÉ ARGENTIN

Garganta del Diablo, Chutes d'Iguazú, Brésil-Argentine. Author and Copyright Marco Ramerini

Garganta del Diablo, Chutes d’Iguazú, Brésil-Argentine. Author Marco Ramerini

La première visite du côté argentin des chutes, juste à l’intérieur du parc, on peut faire une visite au centre d’accueil, où vous pouvez recueillir toutes les informations, dont vous avez besoin pour la visite.

Il fournit des informations concernant l’histoire de la présence humaine le long des chutes depuis les premiers hommes, qui habitaient la région comme les guarani, les jésuites, les colons européens au parc national.

De la gare centrale le train de las Cataratas transporte les visiteurs au début des sentiers et des allées, qui mènent aux belles vues sur les chutes.

Dans le parc il y a plusieurs chemins (paseos), qui vous permettent de voir les chutes sous différents angles.

Le Paseo Inferior est un itinéraire circulaire de 1.200 mètres, ce qui permet l’observation avant et en bas des chutes aux distances allant de vastes perspectives du front des chutes aux vues proches de la Garganta del Diablo. Le temps de parcours de cette voie est de deux heures et la piste est assez difficile en raison de la présence de gradients, qui traversent les escaliers. La différence de hauteur totale est quantifiable à une montée d’escaliers d’un immeuble de huit étages.

Le Paseo Superior: C’est un chemin plat sans escaliers, 1.100 mètres de long (aller-retour). Les passerelles passent au-dessus des chutes, atteignant le bord des sauts, ce qui permet une vue depuis le haut des chutes. Le temps de parcours de ce trajet est d’une heure.

La Garganta del Diablo: Ce sentier peut être atteint par le train de las Cataratas avec sortie à la station Garganta del Diablo. De la gare vous prenez une nouvelle promenade à travers un parcours de 1.100 mètres pour atteindre les larges balcons sur le bord de la Garganta del Diablo. C’est sans doute la vue la plus spectaculaire sur les chutes. Le temps de parcours de cette voie est de 2 heures. Il est important de se rappeler, que le dernier train part à 16h30.

Le Paseo de la Isla de San Martín: Il s’agit d’un chemin difficile. Vous devez d’abord aller à l’île de San Martín avec un bateau gratuit, qui partent du Paseo Inferior. De là le sentier atteint le sommet de l’île de Saint-Martin, dont l’ascension est équivalente à monter les escaliers d’un immeuble de douze étages.

Le Sendero Macuco: Il s’agit d’un sentier de randonnée adapté à l’observation de la nature. Le long d’un chemin dans la forêt de 3.600 mètres vous arriverez à une cascade de 20 mètres de haut au milieu de la forêt.

Le climat des chutes d’Iguazú

Le côté brésilien des chutes d’Iguazú

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages