Accueil / Amérique du Sud / Venezuela / Venezuela: Andes, Amazonie et plages des Caraïbes
Pico Bolívar, Venezuela. Author Worlds9thwonder. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Pico Bolívar, Venezuela. Author Worlds9thwonder

Venezuela: Andes, Amazonie et plages des Caraïbes

Le Vénézuéla (República Bolivariana de Venezuela/République bolivarienne du Vénézuéla) est une république fédérale présidentielle. Il est situé au nord de l’équateur dans la partie nord de l’Amérique du Sud et lavé au nord par la mer des Caraïbes et bordé à l’ouest par la Colombie, au sud par le Brésil et à l’est par la Guyane ex-britannique. La capitale du Vénézuéla – Caracas – est située à 922 mètres d’altitude dans la vallée du Río Guaire sur le versant sud de la Cordillère Litoral, qui la sépare de la côte de la mer des Caraïbes, qui est à vol d’oiseau seulement 14 km. Les autres grandes villes du pays sont Maracaibo, Valencia, Barquisimeto et Maracay. L’île de Margarita est parmi soixante-dix îles du Vénézuéla, qui se trouvent au large de la côte de la mer des Caraïbes la plus importante et la plus grande.

Le territoire vénézuélien présente dans le nord-ouest du pays une zone montagneuse constituée de chaînes appartenant à la Cordillère des Andes, comme la Sierra de Perijá le long de la frontière avec la Colombie et la Cordillère de Mérida avec le Pico Bolivar avec 5.007 mètres. Cette montagne est le point le plus élevé du pays. Les deux chaînes sont séparées par la grande dépression dans laquelle se trouve le lac de Maracaibo avec 13.210 km².

Carte du Venezuela

Carte du Venezuela

La partie centrale du pays est caractérisée par de larges plaines inondables herbeuses, appelées llanos, qui représentent environ un tiers du territoire et vont jusqu’au cours de l’Orénoque. Mais au sud de l’Orénoque il y a un grand espace de hautes terres, qui font partie du massif de la Guyane, dont le plateau de la Gran Sabana est le plus notable, s’élevant à 1.000 mètres, caractérisé par des montagnes tabulaires. Dans ce domaine il y a des chutes d’eau impressionnantes comme le Salto Kukenam avec 610 mètres et le Salto Angel avec 979 mètres. Le dernier est la plus haute cascade du monde.

Le plateau atteint les plus hautes altitudes avec le Pico de Neblina avec 3.014 mètres à la frontière avec le Brésil et le mont Roraima avec 2.810 mètres à la frontière avec la Guyane ex-britannique. Le principal fleuve du pays est l’Orénoque avec une longueur de 2.410 km et un bassin hydrographique de 948.000 km². Il est un des plus longs fleuves d’Amérique du Sud. Il prend sa source près de la frontière avec le Brésil, traverse tout le pays et se jette par un vaste delta dans l’océan Atlantique au large des côtes de l’île de Trinidad.

L’économie du Vénézuéla est fondée principalement sur la plus grande richesse du pays: le pétrole. Les ressources minérales du sous-sol joue un rôle important dans l’économie vénézuélienne. Au delà du pétrole, dont le pays est l’un des premiers producteurs du monde, le pays dispose d’importantes réserves de gaz naturel, de fer, de bauxite, de zinc, de cuivre, de plomb, d’or, d”argent, de diamants, d’amiante, de magnésite, de charbon, d’étain, de titane, de phosphate, de manganèse et de sel.

Cayo de Agua, Los Roques, Venezuela. Author Paulo Capiotti. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Cayo de Agua, Los Roques, Venezuela. Author Paulo Capiotti

Le potentiel hydroélectrique est considérable. Avec l’achèvement de la centrale de Guri sur la rivière Caroni le Vénézuéla possède la plus grande centrale hydroélectrique du monde après la centrale d’Itaipu entre le Brésil et le Paraguay. Le Vénézuéla possède des industries sidérurgiques et celles du textile, du sucre, du tabac, du ciment, du verre, de la pétrochimie et de la production d’aluminium. L’agriculture produit du café, de la canne à sucre, du cacao, du maïs, du tabac, du riz, des pommes de terre, du coton, du manioc, des fruits et des bananes. La pêche aux perles, au thon, aux crevettes et aux sardines est importante. Finalement il y a de l’élevage de bovins et des réserves forestières considérables.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

  • Superficie: 912.050 km²: terres arables 4,3%, prairies et pâturages 19,5%, forêt et buissons 32,9%, terres incultes et improductives 43,3%
  • Population: 27.730.000 (situation en 2007): Mestizos (descendance mixte européenne et amérindienne) 68%, Européens 21%, Africains 10%, Amérindiens 1%.
  • Capitale: Caracas.
  • Langue officielle: La langue officielle est l’espagnol.
  • Religion: Catholiques 96%, Protestants 2%.
  • Monnaie: Bolívar Fuerte (VEF).
  • Fuseau horaire: UTC-4 heures et demie
banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages