Accueil / Océanie / Nouvelle-Calédonie / L’île des Pins: Des plages de sable blanc et des pins colonnaires
Kanumera, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur Bahnfrend. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike.
Kanumera, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur Bahnfrend.

L’île des Pins: Des plages de sable blanc et des pins colonnaires

L’île des Pins avec 152 km² et 1.969 habitants est une petite île, qui mesure 18 km du nord au sud et 14 km de l’est à l’ouest, située à 70 km au sud-est de la Grande Terre, l’île principale de la Nouvelle-Calédonie. L’île est habitée par moins de 2.000 personnes, dont 93,7% de kanaki, 4,7% de blancs, de 0,7% de polynésiens et 0,7% d’autres groupes ethniques. Le nom de l’île en langue kanak est “Kunié”.

L’île est plate. Seulements dans l’extrême sud il y a des collines basses. Son point culminant est le Pic N’ga avec 262 mètres, à partir duquel vous avez une vue magnifique sur toute l’île. Le sommet est facilement accessible à travers un chemin, qui ne devient raide que dans la partie finale.

L’île fut aperçue par l’explorateur britannique James Cook en 1774 et fut christianisée vers 1840 par des missionnaires catholiques et protestants. En 1853 elle devint une possession française. A partir de 1872 les français utilisèrent l’île comme bagne pénal: Plus de 3.000 prisonniers de la Commune de Paris furent déportés par cette île.

L’île est un des joyaux du territoire, couverte d’une végétation luxuriante. Parmi les espèces les plus courantes il y a le bois de rose et le bois de santal. Mais la plante la plus spectaculaire, qui caractérise l’île, sont les pins colonnaires (Araucaria columnaris). L’île des Pins est complètement entourée de récifs coralliens et possède de magnifiques plages de sable fin et blanc comme celles de Kuto et de Kanumera et des zones d’une beauté unique comme celles de la piscine naturelle et de la baie d’Upi.

L’île, riche en formations de corail, offre de grandes possibilités d’observation de la beauté de la vie sous-marine en utilisant uniquement le masque. Il y a des poissons tropicaux de toutes les couleurs, des tortues de mer, des serpents de mer (Tricot rayé) et des coquillages. Autres attractions sont les grottes avec des stalactites et stalagmites, les ruines du bagne et le Cimetière des Déportés.

La Piscine Naturelle, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur My Life Show. Licensed under the Creative Commons Attribution

La Piscine Naturelle, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur My Life Show.

ÎLE DES PINS: QUOI VISITER ?

L’île des Pins est la principale destination touristique de la Nouvelle-Calédonie. L’île est réputée pour ses belles plages de sable blanc surplombant par des baies turquoises ornées de pins colonnaires (Araucaria columnaris), qui en font la beauté de l’île presque irréelle.

Les plus belles plages de l’île des Pins sont celles de Kanumera et de Kuto, situées presque à côté l’une et l’autre à l’extrémité sud-ouest de l’île. La plage de Kuto est une bande de sable blanc de plus d’un kilomètre de long et d’où vous pourrez profiter de magnifiques couchers de soleil. La plage de Kanumera est située à quelques dizaines de mètres de celle de Kuto et relie la péninsule de Kuto au reste de l’île. Kanumera est une plage de sable blanc de 500 mètres de long, l’une des plus pittoresques de la Nouvelle-Calédonie. D’un côté de la baie se trouve le célèbre Rocher de Kanumera, une roche reliée au reste de l’île par une bande de sable. Les deux plages sont dominées par de grands pins colonnaires (Araucaria columnaris), arbres qui peuvent atteindre une hauteur de 50 mètres et qui rendent l’aspect des deux baies sublime et presque surréaliste.

Kanumera, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur Bahnfrend. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Kanumera, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur Bahnfrend. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Un autre endroit d’une grande beauté est la baie d’Upi, une véritable mer intérieure, située le long de la côte est de l’île. La baie est parsemée d’énormes champignons rocheux, qui émergent de l’eau d’un bleu intense. La baie est accessible par une excursion effectuée sur des pirogues traditionnelles, qui partent de la baie de Pirogues ou de la baie de Saint-Joseph. Après avoir exploré la baie en pirogue vous pouvez débarquer à l’extrémité nord de la baie d’Upi et à partir d’ici faire une promenade d’environ trente minutes pour se rendre à une autre merveille de l’île: La Baie d’Oro où existe la célèbre piscine naturelle – une baignoire d’eau de mer, qui est remplie par les marées, dominée par des hauts pins colonnaires et où vous pouvez voir les poissons et les corails. La piscine naturelle est également accessible par une route près d’un restaurant. D’ici une courte marche sur un sentier mène à cette merveille naturelle.

Parmi les plus belles excursions à faire il y a la promenade d’une heure, qui mène au plus haut sommet de l’île: Le Pic N’ga avec 262 mètres. Le chemin, signalé par un panneau, commence juste à l’extérieur de la zone de Kuto près du Gîte Kuberka.  La première partie est plate et commence ensuite à monter, mais le chemin n’est pas trop dur. Du sommet vous avez une vue magnifique sur toute l’île: D’un côté la baie d’Upi, parsemée de rochers et plus loin la bande de sable blanc de l’îlot de Nokanhui et de l’autre côté vous voyez les deux baies de Kuto et Kanumera avec la péninsule de Kuto.

Kanumera, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur Torbenbrinker. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Kanumera, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur Torbenbrinker.

L’endroit de Vao, situé dans le sud de l’île, est le seul village de l’île. On y trouve la mairie, un petit hôpital, la poste, des écoles, des magasins et une belle église catholique, construite en 1860. Il ne faut pas manquer la belle messe dominicale. A l’intérieur de l’église il y a quelques sculptures en bois, faites par des déportés. Sur une colline au-dessus de l’église existe une petite chapelle, construite en 1875 avec une statue de la Vierge Marie. De la chapelle vous avez une vue magnifique sur le village de Vao et la côte sud de l’île. Non loin de la localité de Saint-Maurice en face de la baie se trouve la statue du Sacré-Cœur de Jésus, qui commémore le lieu d’arrivée des premiers missionnaires maristes le 12 août 1848. La statue est entourée par des poteaux en bois sculptés et gravés par des Kanaks.

Les restes des établissements pénitentiaires de l’île sont situés à une courte distance de la région de Kuto allant vers le nord en direction de l’aérodrome. Ils ont été utilisés entre 1872 et 1912. Ce qui reste aujourd’hui sont les ruines de la la prison de Comagna, situées le long de la route principale. En suivant un court détour de la route principale on arrive aux citernes pour l’eau et au Cimetière des Déportés, appelé aussi Cimetière des Communards.

Kuto, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Author René Moutouh. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Kuto, Île des Pins, Nouvelle-Calédonie. Auteur René Moutouh

Un endroit particulier de l’île sont ses nombreuses grottes et cavernes. La plus célèbre est celle de la Reine Hortense, qui se trouve à Oumagne presqu’au centre de l’île non loin de l’aérodrome. La grotte est traversée par un petit ruisseau et est entourée d’une forêt de banians. Autres grottes de l’île sont la grotte de la Troisième et la grotte d’Ouatchia. A l’extrémité nord de l’île un autre endroit à visiter est la baie de Gadji où il y a des petites plages. La baie est parsemée de petits îlots.

Une autre excursion pour un endroit idyllique est celle qui mène à la bande de sable blanc de l’îlot de Nokanhui, située à quelques kilomètres au sud de l’île des Pins.

COMMENT Y ARRIVER: L’île des Pins est desservie par un aéroport (Aérodrome de l’île des Pins), qui a au moins deux vols par jour à l’aéroport de la capitale territoriale de Nouméa (Aérodrome de Nouméa-Magenta). Le temps de vol est de 20 à 25 minutes. L’île est également reliée à Nouméa par un catamaran rapide, dont le trajet se fait en 2 heures et 15 minutes.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: