Accueil / Afrique / Namibie / Le désert de la Namib: Les plus hautes dunes du monde
Désert du Namib, Namib-Naukluft, Namibie. Author and Copyright Marco Ramerini
Désert du Namib, Namib-Naukluft, Namibie. Auteur Marco Ramerini

Le désert de la Namib: Les plus hautes dunes du monde

Le Parc National de la Namib-Naukluft, dont le noyau d’origine a été fondé en 1907 par l’administration coloniale allemande – plus tard élargi – est aujourd’hui parmi les plus grandes zones naturelles protégées de l’Afrique (49.768 km²). Le paysage, que vous pouvez voir, est vraiment à couper le souffle.

La région se caractérise par de hautes formations rocheuses et isolées appelées “inselberge” ou “kopjes». Le dernier mot est d’origine afrikaans, signifiant “montagnes isolées du désert», formées par des roches de granit rouge, tandis que la partie est du Parc est formée par les montagnes de la Naukluft.

Le désert du Namib, qui occupe la majeure partie du territoire du Parc, est probablement le plus vieux désert du monde, ayant un âge de 80 millions d’années. Cette vaste mer de dunes s’étend du nord au sud le long de l’océan l’Atlantique pour plus de 1.600 km et de l’ouest vers l’est à une profondeur variant entre 50 et 160 km.

Sossusvlei, Désert du Namib, Namib-Naukluft, Namibie. Author and Copyright Marco Ramerini

Sossusvlei, Désert du Namib, Namib-Naukluft, Namibie. Auteur Marco Ramerini

Le mot “Namib” signifie dans la langue Nama «espace ouvert». Les vents sont les principaux responsables du développement des dunes du Namib, où la couleur indique l’âge, parce que le fer contenu dans le sable s’oxyde avec le temps et crée la couleur rouge-orange caractéristique de la zone des dunes de la Namib.

Les dunes du désert de la Namib sont les plus élevées du monde, dépassant les 300 mètres de haut au-dessus des plaines désertiques, qui les entourent.

Un grand nombre de formes de vie s’est adapté à la vie dans cette région extrêmement aride. Parmi celles-ci sont des hyènes, des chacals, des oryx, des serpents, des scarabées et d’autres insectes, tandis que de nombreuses variétés d’oiseaux se trouvent près des rares mares temporaires d’eau comme au Sossusvlei.

Les rares précipitations de 10 mm par an donne quelque soulagement à la terre complètement sèche pour le reste de l’année, même si le brouillard, qui se forme dans l’océan Atlantique, fournit régulièrement une certaine quantité d’humidité.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: