Accueil / Amérique du Nord / Amérique du Nord
San Francisco, Californie, États-Unis. Author Digon3. Licensed under the Creative Commons Attribution
San Francisco, Californie, États-Unis. Author Digon3

Amérique du Nord

LA GÉOGRAPHIE DE L’AMÉRIQUE DU NORD

L’Amérique du Nord occupe une superficie de 23.473.000 km². Le Canada est le plus grand pays avec 9.970.000 km², suivi par les États-Unis d’Amérique avec 9.355.000 km² et par le Mexique avec 1.964.375 km². La surface de ce continent compte pour 15.75 % de la surface terrestre de la planète et est l’habitat de 440.000.000 personnes, soit 7,76% de la population mondiale.

Le continent s’étend d’est en ouest par 12° de longitude ouest de Nordostrundingen (Cap du Nord-Est) au Groenland à 172° de longitude est de l’île d’Attu en Alaska. Le point le plus septentrional d’Amérique du Nord est le Cap Morris Jesup dans l’est du Groenland (83°N, le point le plus septentrional de la planète Terre, considérant les continents), tandis qu’au sud l’Amérique du Nord s’étend jusqu’à 14° de latitude nord au sud du Mexique.

Le continent, qui a un littoral de 60.000 km, est caractérisé par un contour de côtes très irrégulière, où existe de nombreuses îles, notamment au nord. Ce sont trois grandes baies: La Baie d’Hudson, le golfe du Mexique et le golfe d’Alaska. L’Amérique du Nord est baignée par le golfe du Mexique au sud, l’océan Pacifique à l’ouest, l’océan Arctique au nord et l’océan Atlantique à l’est.

Carte de l'Amérique du Nord. Courtesy of the University of Texas Libraries, The University of Texas at Austin

Carte de l’Amérique du Nord. Courtesy of the University of Texas Libraries, The University of Texas at Austin

L’Amérique du Nord est traversée par le tropique du Cancer, tandis que la frontière sud du Mexique avec le Guatemala et le Belize marque le début de l’Amérique centrale. Mais d’un point de vue géographique l’isthme de Tehuantepec est la limite de l’Amerique du Nord vers l’Amérique centrale.

L’Amérique du Nord est composée de 3 pays (États-Unis d’Amérique, Canada, Mexique) et de trois dépendances: Bermudes, Royaume-Uni; Groenland, Danemark et Saint-Pierre-et-Miquelon, France.

La plus haute montagne en Amérique du Nord est le mont McKinley avec 6.194 m, situé en Alaska, alors que le point le plus bas, 86 m au-dessous du niveau de la mer est la Vallée de la Mort (Death Valley) en Californie. L’ouest des États-Unis et du Canada est traversé du nord au sud sur une longueur de 3.200 km de la grande chaîne de Montagnes Rocheuses, qui vont souvent jusqu’à 4.000 mètres et touche la hauteur maximale par le Mont Elbert avec 4.399 mètres au Colorado/Etats-Unis.

La chaîne de la Sierra Nevada, qui s’étend en Californie dans l’axe nord-sud sur une longueur de 600 km a des sommets dépassant 4.000 mètres et atteignant le point le plus élevé par le mont Whitney avec 4.421 mètres.

En territoire mexicain la continuation naturelle des montagnes Rocheuses et de la Sierra Nevada est la chaîne de montagnes de la Sierra Madre. Dans la Sierra Madre Oriental il y a de grands volcans, incluant le Pico de Orizaba avec 5.610 mètres, le plus haut sommet du Mexique et le Popocatépetl avec 5.452 mètres.

Tulum, Quinatana Roo, Mexique. Author PhilippN. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Tulum, Quinatana Roo, Mexique. Author PhilippN

Amérique du Nord est dominée par deux grands systèmes pour la collecte de l’eau: La région des Grands Lacs avec le Lac Superieure avec 84.131 km², le deuxième lac du monde après la mer Caspienne, mais en considérant seulement les lacs d’eau douce le premier du monde, le lac Michigan avec 58.016 km², le lac Huron avec 61.797 km², le lac Érié avec 25.612 km² et le lac Ontario avec 18 941 km², qui se jette dans l’océan Atlantique par la rivière du Saint Laurent d’un part et le système Mississippi-Missouri, le fleuve le plus long en Amérique du Nord avec 5.970 km, contenant un bassin de 3.328.000 km² (le quatrième au monde après le Nil, l’Amazone et le Yangzi Jiang, qui transporte beaucoup d’eau des régions centrales des États-Unis d’Amérique d’autre part.

Un autre fleuve important est le Mackenzie avec 4.241 km, qui se jette dans l’océan Arctique. Amérique du Nord a de grandes îles au Grand Nord. Particulièrement notable sont le Groenland avec une superficie de 2.175.600 km², la plus grande île du monde, l’île de Baffin avec 476.065 km², 5me île du monde, l’île d’Ellesmere avec 212.687 km² et l’île Victoria avec 212.198 km².

LE CLIMAT DE L’AMÉRIQUE DU NORD

Mont Robson, Mount Robson Provincial Park, Colombie-Britannique (British Columbia), Canada. Author Tuchodi. Licensed under Creative Commons Attribution

Mont Robson, Mount Robson Provincial Park, Colombie-Britannique (British Columbia), Canada. Author Tuchodi

L’Amérique du Nord s’étend entre 14°N (juste au sud du tropique du Cancer) et l’Arctique. Ainsi l’Amérique du Nord a d’importantes différences climatiques.

Au Mexique la péninsule de Yucatán a un climat tropical chaud et humide avec une pluviométrie abondante. Sur les hauts plateaux le climat est doux et les précipitations sont moins intenses et le plateau nord du Mexique et la côte est du Golfe de Californie sont parmi les régions les plus arides en Amérique du Nord.

Les États-Unis ont des importantes différences de climat. Elles passent du climat subtropical et tropical de la Floride surtout avec des pluies d’été et en continuant vers le nord le long de la côte atlantique le climat est progressivement plus rigide à cause du courant froid de Labrador, ce qui provoque un climat maritime avec des hivers froids, des étés chauds et de la pluie abondante.

La région des Montagnes Rocheuses a un climat typique de la montagne. Dans les territoires à l’ouest des Montagnes Rocheuses la sécheresse et les températures estivales sont élevées. Le long de la côte de l’océan Pacifique le climat est doux et pluvieux dans le nord et plus aride au sud. Le climat du nord de l’intérieur du Canada est essentiellement continental avec des hivers longs, froids et très durs et les étés sont courts et avec peu de précipitations. Les zones du fleuve Saint-Laurent et des Grands Lacs ont un climat moins rigoureux. Alaska, le Groenland et le nord du Canada ont un climat subarctique avec un climat froid avec des hivers froids et des précipitations faibles.

LE TOURISME DE L’AMÉRIQUE DU NORD

Selon les statistiques de l’Organisation mondiale du tourisme (WTO) l’Amérique du Nord représente 10,7% du tourisme mondial avec 90.700.000 arrivées de touristes en 2006.

Les pays les plus visités en Amérique du Nord sont: Les États-Unis d’Amérique, le Mexique et le Canada.

L’Amérique du Nord a de nombreuses attractions touristiques. Il y a des sites archéologiques au Mexique, une richesse et une modernité des villes des États-Unis d’Amérique et du Canada, la beauté naturelle des Montagnes Rocheuses, les Parcs nationaux étatsuniens, des villes coloniales au Mexique, les mers de Yucatán et de la Basse-Californie, les étendues vierges du Canada et de l’Alaska.

Alors on peut dire que parmi un total de 878 sites (données mises à jour pour 2008) l’ONUESC a déclaré 65 en Amérique du Nord comme patrimoine mondial de l’humanité, soit 7,40%.

Texte français corrigé par Dietrich Köster.

banner