Accueil / Asie / Arménie / L’Arménie attractions touristiques: que voir en Arménie
Ruines de la Cathédrale de Zvartnots, Arménie. Author Hayk. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Ruines de la Cathédrale de Zvartnots, Arménie. Author Hayk

L’Arménie attractions touristiques: que voir en Arménie

L’Arménie a des attractions importantes pour le voyageur: L’ensemble de ses nombreux monastères anciens et de ses églises, mais aussi la beauté des paysages du pays.

L’ONUESC a inscrit trois sites arméniens dans la liste du patrimoine mondial: Les monastères de Haghpat et de Sanahin (en 1996 et 2000), la cathédrale et les églises d’Etchmiadzine et le site archéologique de Zvartnots (en 2.000), le Monastère de Gherart et la haute vallée de l’Azat ​​(en 2.000).

Les monastères de Haghpat et de Sanahin: Il y a deux monastères byzantins, situés dans la région de Toumanian au nord de l’Arménie. Ils étaient d’importants centres d’apprentissage au cours de la dynastie Kiurikian du Xme au XIIIme siècle. Ces deux monastères représentent le plus haut niveau atteint par l’architecture religieuse arménienne, dont le style unique est un mélange d’éléments byzantins et de l’architecture traditionnelle du Caucase. Les deux monastères furent fondés au Xme siècle à quelques kilomètres les uns des autres en position dominante sur la vallée profonde, formée par la rivière Dzoraget dans un cadre naturel idyllique et merveilleux.

La cathédrale et les églises d’Etchmiadzine (Etchmiadzin) et le site archéologique de Zvartnots (2000): La cathédrale et les églises d’Etchmiadzine (Etchmiadzin) et le site archéologique de Zvartnots, représentent l’évolution du genre d’église, qui est typique avec un plan de croix et un dôme central. La cathédrale de Saint Etchmiadzine, qui a été construite au Ve siècle, est aujourd’hui le siège des arméniens catholiques. Un autre point fort est le musée à l’intérieur de la cathédrale, qui expose des trésors d’art arméniens, des reliques et des vestiges archéologiques.

Monastère de Sevanavank, lac Sevan, Arménie. Author Vigen Hakhverdyan. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Monastère de Sevanavank, lac Sevan, Arménie. Author Vigen Hakhverdyan

Zvartnots est un complexe de structures très impressionnants, construits au milieu du septième siècle près d’Etchmiadzine (Etchmiadzin). Au moment de sa construction elle était la plus grande cathédrale de l’Arménie. Le complexe est formé à partir des ruines de la cathédrale de Zvartnots et du palais de Nersès III.

Le monastère de Gherart et la haute vallée de l’Azat: Le monastère de Geghard, situé à quelques km au nord de Garni, contient un certain nombre d’églises et de tombes. Elles sont pour la plupart taillées dans la roche et représentent l’apogée de l’architecture médiévale arménienne. Le complexe de bâtiments médiévaux, situé dans un paysage de grande beauté naturelle, est entouré de falaises à l’entrée de la vallée de l’Azat. L’église creusée dans la roche du monastère plus ancien est celle de saint Grégoire, datant du VIIme siècle, tandis que la structure principale du complexe de l’église de la Vierge avec un plan cruciforme date du XIIIme siècle.

D’autres endroits intéressants à visiter sont le monastère d’Haghartsin, situé près de la ville de Dilijan: Le monastère est composé d’une série de bâtiments conventuels, dont trois églises et plusieurs chapelles. L’église principale est celle de Saint-Astvatsatsin, construite en 1281, tandis que la plus ancienne est celle de St. Grigor, qui date du XIe siècle. Le monastère de Tatev, fondé au IXe siècle, est idéalement situé sur une falaise rocheuse surplombant un ravin. Le bâtiment le plus important du monastère est l’église de Pogos et Petros (Paul et Pierre), construite entre le IXme et le Xme siècle. A l’intérieur on peut voir encore des fresques du Xe siècle.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages