Accueil / Asie / Malaisie / La Malaisie: La modernité et la nature sauvage
Petronas Towers, Kuala Lumpur, Malaisie. Author Christian Haugen. Licensed under the Creative Commons Attribution
Petronas Towers, Kuala Lumpur, Malaisie. Author Christian Haugen

La Malaisie: La modernité et la nature sauvage

La Malaisie (Persekutuan Tanah Malaisie) est un État fédéral en Asie du Sud-Est, juste au nord de l’équateur, ce qui englobe l’extrémité sud de la péninsule malaise et la partie nord de l’île de Bornéo, composée de 11 Etats – Johor, Kedah, Kelantan, Pahang, Perak, Selangor, Terengganu, Negeri Sembilan, Perlis, Melaka, Pulau Pinang) – situés sur la péninsule de Malaisie et deux Etats – Sabah et Sarawak – situés sur l’île de Bornéo. La Malaisie contrôle également certaines îles de l’archipel Spratly.

La Malaisie péninsulaire est bordée au nord par la Thaïlande et au sud par Singapour, tandis que les Etats de Sarawak et de Sabah sont situés au nord de l’Indonésie et incorporent comme une enclave le sultanat de Brunei.

La péninsule de Malaisie est essentiellement plate, en particulier dans ses parties sud et ouest, tandis qu’au nord s’élèvent des chaînes de montagnes, telles que la Central Range, qui s’étend du nord-ouest au sud-est sur plus de 450 km, dont le plus haut sommet est le Gunong Tahan avec 2.190 mètres. Les côtes sont basses, sablonneuses et souvent marécageux. Il y a diverses îles, qui parsèment le long de la côte. Il s’agit des îles sur la côte ouest de Langkawi, Pangkor et Penang. Le long de la côte est existent les îles de Perhentian Besar, Perhentian Kecil, Redang, Tenggol, Tioman et Aur.

Carte de la Malaisie

Carte de la Malaisie

Les territoires du Sarawak et du Sabah, qui occupent la majeure partie du nord de l’île de Bornéo, sont essentiellement montagneux. Ils s’élèvent à plus de 4.000 mètres par le mont Kinabalu avec 4.095 mètres, la plus haute montagne de la Malaisie. La côte du Bornéo malaisien est plate et bordée de mangroves, parsemée de quelques îles comme Labuan, Banggi, Balambangam, Sipadan et Jambongan. Il y a beaucoup de rivières, mais toutes avec des cours courts comme les rivières Pahang, Perak et Johore sur la péninsule de Malaisie/Malacca et les rivières Rajang et Kinabatangan en Bornéo malaisien.

L’économie de la Malaisie est l’une des plus développées de l’Asie du Sud-Est. Le pays est riche en ressources minérales: Tout d’abord en étain, mais il y a aussi du pétrole, du minerai de fer, de la bauxite, de l’or, du manganèse, du gaz naturel, du tungstène, du cuivre, du charbon, des phosphates et de l’antimoine. L’agriculture est importante. On cultive le riz, la noix de coco avec son huile, du tabac, du cacao, du thé, de la canne à sucre, des épices, du manioc, des bananes, de l’ananas, des patates douces, des légumes et du poivre.

La Malaisie est l’un des principaux fabricants de caoutchouc. Les ressources forestières du pays sont très riches à partir desquelles on obtient des bois précieux comme l’acajou, le teck et le bambou. La pêche est aussi développée. Une importance croissante prennent l’industrie de la métallurgie, notamment l’ingénierie, la pétrochimie, l’électronique, les systèmes liés au travail du bois, l’industrie automobile et l’industrie de transformation des produits agricoles. Le tourisme est aussi important.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

  • Superficie: 329.750 km² – terres arables 23%, prairies et pâturages 1%, forêts et terres boisées 68%, terres incultes et improductives 8%
  • Population: 27.500.000 en 2007 – malais 50%, chinois 24%, indigènes (dayak etc.) 11%, indiens 7%, autres 8%
  • Capitale: Kuala Lumpur
  • Langue officielle: La langue officielle est le malais. On parle également l’anglais, le chinois et certaines langues indiennes comme le tamoul, le télougou et le malayalam.
  • Religion: musulmans 60%, bouddhistes 19%, chrétiens 9%, hindous 6%, taoïstes 2%
  • Monnaie: Ringgit (MYR)
  • Fuseau horaire: UTC+8

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages