Accueil / Amérique du Sud / Brésil / Le Ceará: Des plages sauvages et des dunes
Sertão de Quixadá, Ceará, Brésil. Author YgorCS. No copyright
Sertão de Quixadá, Ceará, Brésil. Author YgorCS

Le Ceará: Des plages sauvages et des dunes

L’Etat du Ceará, célèbre pour ses longues plages de sable, qui s’étendent sur 600 km le long de l’océan Atlantique, est l’un des Etats du nord-est du Brésil (Região Nordeste), situé à l’ouest des États brésiliens de Rio Grande do Norte et du Paraíba, au nord de Pernambuco et à l’est de Piauí.

La capitale du Ceará est la ville de Fortaleza, une des destinations touristiques les plus populaires du Brésil. Autres villes d’une certaine taille sont Caucaia, Juazeiro do Norte et Maracanaú.

La géographie du Ceará est caractérisée par de vastes plaines côtières, par la dépression Sertaneja (Depressão Sertaneja) et par une zone intérieure des hauts plateaux avec des altitudes entre 600 et 700 mètres, qui font partie du vaste plateau brésilien (Planalto Brasileiro).

Les zones les plus élevées se composent de collines tabulaires. A l’ouest se trouve la Serra da Ibiapaba, au sud la Chapada do Araripe et à l’est la Chapada do Apodi. Au centre de la région il y a la Serra da Mata, où existe la plus haute montagne de l’Etat du Ceará: Le Pico da Serra Branca avec 1.154 mètres.

Le fleuve le plus important est le rio Jaguaribe. La végétation dominante de l’Etat est la Caatinga. C’est la végétation, qui caractérise le nord-est brésilien aride.

Carte de l'État du Ceará. Wikipédia, Raphael Lorenzeto de Abreu

Carte de l’État du Ceará. Wikipédia, Raphael Lorenzeto de Abreu

Le Ceará a vu de nombreuses tentatives de colonisation européenne depuis 1590, lorsque les Français au Maranhão ont tenté de contrôler la zone. Puis ce fut le tour des Portugais pour quelques années, ensuite supplantés par les Néerlandais. Avec la chute du Brésil néerlandais en 1654 la région est devenue une partie du Brésil portugais en permanence.

L’économie du Ceará est principalement basée sur le tourisme et l’industrie. L’agriculture, qui était le fondement économique de l’Etat au passé, a été supplanté au cours des dernières années par le développement croissant du secteur tertiaire.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

  • Superficie: 148.825 km²
  • Population: 8.448.055 en 2010 – mulâtres 63,39%, blancs 33,05%, noirs 3,03%
  • Capitale: Fortaleza
  • Fuseau horaire: UTC-3
banner