Accueil / Océanie / Nouvelle-Zélande / Le Phare de Nugget Point: Un des endroits les plus photographiés de la côte de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande
Le phare de Nugget Point, Catlins, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini
Le phare de Nugget Point, Catlins, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Le Phare de Nugget Point: Un des endroits les plus photographiés de la côte de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande

Un des endroits les plus photographiés sur la côte de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande est le promontoire de Nugget Point avec son phare. Cette partie du littoral est située à l’extrémité nord de la côte des Catlins dans la région d’Otago.

Atteindre le phare de la pointe Nugget est une expérience passionnante. La route vers le phare passe le long de la côte touchant le petit village de Kaka Point, un nom dérivé de l’oiseau du même nom (Nestor meridionalis), un perroquet endémique de la Nouvelle-Zélande. Vous y pouvez vous arrêter pour admirer et faire une promenade le long de la grande plage de sable doré. Le long de cette plage vous pouvez parfois rencontrer des animaux comme des pingouins à œil jaune (manchots des antipodes), des otaries et même des phoques léopard de l’Antarctique.

De retour en voiture la route continue le long de la côte avec des plages et des promontoires en alternance. Juste avant la fin de la route arrêtez-vous à Roaring Bay sur la côte sud de la pointe de Nugget Point. Voici un chemin court d’un peu plus de 100 mètres à pied, qui vous permet d’admirer la plage de galets de Roaring Bay, qui abrite une petite colonie d’otaries et de pingouins à œil jaune/manchots des antipodes (hoiho – Megadyptes antipodes).

Les rochers de Nugget Point, Catlins, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Les rochers de Nugget Point, Catlins, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Après avoir parcouru 8 km après Kaka Point vous atteignez le parking où la route se termine et le chemin vers le phare de Nugget Point commence. Continuez alors à pied le long d’un excellent sentier, qui vous permet d’atteinder en dix minutes (800 mètres) le phare. Le phare commence à apparaître dès que le sentier commence à descendre avant d’arriver devant le promontoire. Il y a une petite clairière, où l’on peut admirer le phare et une partie des rochers en contrebas. Une légère montée vers le phare non visitable et vous voyez un point de vue panoramique suspendu, d’où l’on peut admirer pleinement le spectacle des rochers avec des véritables pépites de roches, posées dans l’océan Pacifique.

Le phare fut construit en 1869 et a été mis en service pour la première fois en 1870. Le phare fonctionne toujours. Le nom du phare se dérive des roches, qui l’entourent et qui rappellent au coucher du soleil et à l’aube la couleur et l’apparence des pépites d’or immergées dans l’océan. Le site abrite de nombreux oiseaux de mer, notamment des pingouins et des spatules royales (Platalea regia), ainsi qu’une importante colonie d’otaries. Dans les eaux en face du phare on peut voir des dauphins, des orques, des baleines à bosse et des baleines franches australiennes.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE
Si vous aimez voyager, abonnez-vous à notre chaîne de voyage YOU TUBE: