Accueil / Amérique du Sud / Argentine / Les Chutes d’Iguazú: La merveille naturelle de l’Amérique du Sud
Chutes d'Iguazu, Brésil-Argentine. Author and Copyright Marco Ramerini
Chutes d'Iguazu, Brésil-Argentine. Author Marco Ramerini

Les Chutes d’Iguazú: La merveille naturelle de l’Amérique du Sud

Les chutes d’Iguazú sont situées le long de la frontière du Brésil avec l’Argentine. Elles sont formées par la rivière du même nom et sont l’une des grandes merveilles naturelles de la planète Terre. Le côté brésilien des chutes est situé dans l’Etat brésilien du Paraná, tandis que le côté argentin fait partie de la province de Misiones.

Les chutes d’Iguazú sont formées par 275 sauts sur un front de 2.700 mètres. La hauteur des sauts varie entre 60 et 82 mètres. La plus grandiose des chutes est appelée Garganta del Diablo/Garganta do Diabo (mieux visible du côté argentin), où les chutes d’eau forment un saut sous la forme d’un fer à cheval de 82 mètres de hauteur sur un front de 700 mètres.

Les chutes ont été déclarées patrimoine naturel mondial de l’ONUESC en 1984 (du côté argentin) et en 1986 (du côté brésilien) et sont sans doute l’une des spectacles les plus choquants de la nature, considérées comme une des merveilles naturelles du monde.

La zone des chutes a un climat très humide (l’humidité relative est de 80%) avec des températures de 15ºC en hiver et 30ºC en été. Surtout pendant l’été vous devriez porter un anti-moustique.

Chutes d'Iguazu, Brésil-Argentine. Author and Copyright Marco Ramerini

Chutes d’Iguazu, Brésil-Argentine. Author Marco Ramerini

Le nom Iguazú provient des mots guarani : “y” (eau) et ” guasu ” (grand), un nom qu’on a jamais changé. La rivière Iguazú, qui forme les chutes d’eau, a une longueur totale de 1.320 km de la source jusqu’à sa confluence avec le Rio Paraná à 23 km après les chutes.

La largeur de la rivière varie entre 500 et 1000 mètres, tandis que dans le voisinage des chutes, où elles ont complété un large demi-tour, elle atteint 1.500 mètres.

La rivière, qui a un débit de 1.500 mètres cubes par seconde, forme deux grandes arches pour un total de 2.700 mètres d’extension avec une quantité de sauts, qui varie en fonction du débit de la rivière entre 160 et 260 sauts. La plus haute chute d’eau, la plus spectaculaire et la plus impressionnante est la Garganta del Diablo/Garganta do Diabo, où les eaux tombent d’une hauteur de 80 mètres.

La majorité des chutes se trouve sur le territoire argentin, tandis que sur le territoire brésilien vous avez une vue plus large des chutes.

En 1984 les chutes d’Iguaçú ont été déclarées patrimoine mondial de l’ONUESC. Toute la zone des chutes est incluse dans les deux Parcs Nationaux argentin (Parque Nacional Iguazú) et brésilien (Parque Nacional do Iguaçú).

Les chutes ont été découvertes par l’explorateur espagnol Álvar Núñez Cabeza de Vaca en janvier 1542.

Le climat des chutes d’Iguazu

Le côté argentin des chutes d’Iguazu

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages