Accueil / Asie / Thaïlande / La Thaïlande: Des jungles, des temples antiques et de la mer
Bibliothèque (Phra mondob), Grand Palais, Bangkok, Thaïlande. Author Paul Brockmeyer. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Bibliothèque (Phra mondob), Grand Palais, Bangkok, Thaïlande. Author Paul Brockmeyer

La Thaïlande: Des jungles, des temples antiques et de la mer

La Thaïlande (Prathet T’hai, Royaume de Thaïlande) est une monarchie constitutionnelle en Asie du Sud-Est avec Bangkok comme capitale. Le pays occupe une partie de la péninsule indochinoise et la partie nord de la péninsule malaise. Il est bordé à l’ouest et au nord-ouest par le Myanmar, au nord-est et l’est par le Laos, au sud-est par le Cambodge et au sud par la Malaisie. Au sud-ouest la Thailande est baignée par la mer d’Andaman et à l’est par le golfe de Siam.

Le pays a un territoire très diversifié: Dans le nord-ouest dominent les montagnes, dépassant parfois les 2.000 mètres d’altitude comme près de la ville de Chiang Mai, où se trouve la plus haute montagne de Thaïlande: Le Doi Inthanon avec 2.565 mètres.

La région du nord-est du pays est en partie occupée par le plateau de Khorat, une série de collines entre 100 et 200 mètres de hauteur. Dans cette zone une grande partie de la frontière avec le Laos est marquée par le fleuve Mékong, le plus grand fleuve de la péninsule d’Indochine. Le centre du pays se caractérise par une large vallée, où coule le fleuve Chao Phraya, le fleuve le plus important de Thaïlande, qui forme une vaste plaine densément peuplée et intensément cultivée. Dans cette région près de la mer se trouve la capitale Bangkok.

Carte de Thaïlande

Carte de Thaïlande

La partie du territoire thaïlandais, qui occupe la péninsule malaise, est constituée de plaines côtières étroites et de pics isolés et la côte est baignée par le golfe de Siam, bordé de lagons et d’îles: Ko Samui avec 228 km² et Phangan avec 168 km², tandis que la côte de la mer d’Andaman est rocheuse et pleine d’îles comme Phuket avec 543 km² et les îles Phi Phi et Ko Lanta Yai.

L’économie thaïlandaise est une économie à croissance rapide. L’agriculture consiste tout d’abord de la culture du riz, pratiquée dans la vaste plaine de la rivière Chao Phraya. La Thaïlande est l’un des premiers producteurs mondiaux de riz. Parmi les autres cultures sont le maïs, le manioc, l’arachide, le tabac, le sorgho, les haricots, les patates douces, les fruits comme les bananes, l’ananas, les agrumes et les mangues et aussi le coton et la canne à sucre.

La Thaïlande est le plus grand producteur du monde de caoutchouc, cultivé dans la région de la péninsule de Malaisie. Les ressources forestières sont riches en bois précieux, dont le teck, l’ébène, le bois de santal et le yang. D’une grande importance sont la pêche (hareng, anchois, maquereau) et l’élevage (les bovins, les buffles, les porcs et la volaille). Le sous-sol est riche en étain, dont la Thailande est parmi les premiers producteurs du monde. Il y a aussi du tungstène, du minerai de fer et du minerai de plomb, des pierres précieuses (saphir), du pétrole et du gaz naturel. Les industries sont concentrées presque exclusivement dans la capitale Bangkok. Les secteurs les plus développés sont le textile, l’industrie alimentaire, chimique et pétrochimique. Le tourisme est un secteur important.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

  • Superficie: 513.115 km² – terres arables 40%, prairies et pâturages 1%, forêts et terres boisées 26%, terres incultes et improductives 33%
  • Population: 62.828.000 en 2006 – thai 75%, chinois 14%, malais 2%
  • Capitale: Bangkok.
  • Langue officielle: La langue officielle est le thai.
  • Religion: Bouddhistes 95%, musulmans 4,6%, chrétiens 0,4%
  • Monnaie: Baht (THB)
  • Fuseau horaire: UTC+7
banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages