Accueil / Océanie / Fidji / Les cyclones tropicaux et les ouragans au Pacifique Sud
Cyclones tropicaux. Image courtesy of Mike Trenchard, Earth Sciences & Image Analysis Laboratory , Johnson Space Center. No Copyright
Cyclones tropicaux. Image courtesy of Mike Trenchard, Earth Sciences & Image Analysis Laboratory , Johnson Space Center

Les cyclones tropicaux et les ouragans au Pacifique Sud

Quelle est la saison des cyclones et quelles sont les îles les plus à risque de cyclones tropicaux au Pacifique Sud?

Les cyclones tropicaux se forment généralement entre 5° et 20° de latitude de l’équateur, que ce soit au nord ou au sud. Leur force et leur énergie proviennent de la chaleur, qui est libérée lors du processus de condensation de la vapeur d’eau.

Un cyclone tropical se développe, quand une dépression tropicale est assez intense pour causer près de son centre avec des vitesses de vents supérieurs à 63 km par heure. Selon la classification courante les cyclones sont divisés en 5 catégories d’intensité (1, 2, 3, 4, 5). Avec des vents soufflants au centre de la tempête entre 63 et 118 km par heure la tempête est classée comme une tempête tropicale. Ce sont les classes 1, 2 et 3. Les deux classes les plus dangereuses sont les 4 et 5. Ce sont les deux classes dans lesquelles un cyclone tropical est classée comme un ouragan. Un cyclone devient une classe 4, lorsque les vents dépassent 118 km par heure. La classe 5 est la plus destructrice. En ce cas les vents dépassent 167 km par heure.

La plage de Matira, Bora Bora, Polynésie française. Auteur Scott Williams. Licensed under the Creative Commons Attribution

La plage de Matira, Bora Bora, Polynésie française. Auteur Scott Williams

Dans la vaste région du Pacifique Sud la période des cyclones tropicaux se trouve aux mois entre novembre et avril. Dans cette vaste étendue de l’océan, qui va de l’Australie à l’île de Pâques il y a entre 8 et 10 cyclones tropicaux par an. Tous les cyclones sont concentrés aux mois mentionnés ci-dessus. La plus grande fréquence des cyclones se trouve aux mois de janvier à mars. La région ayant la plus forte probabilité d’être affectée par un cyclone tropical au Pacifique Sud existe entre Vanuatu, la Nouvelle-Calédonie, Fidji, Tonga, Niue et les îles de Wallis-et-Futuna.

Les cyclones sont un peu moins fréquents dans la région, qui s’étend des îles Salomon, des îles de Samoa, des îles Cook du sud à Tuvalu. Les chances de cyclones sont encore moins fréquents pour l’archipel de la Société, les îles Tuamotu et les îles Australes de la Polynésie française, les îles de Tokelau et les îles Cook du nord. En dehors de la zone des cyclones tropicaux se trouvent les îles de l’archipel des Marquises de la Polynésie française, les Îles Kiribati et l’île de Pâques.

Texte français corrigé par Dietrich Köster.

TABLE DES CYCLONES TROPICAUX MOYENNE PAR AN DANS LES ILES DU PACIFIQUE SUD

ARCHIPEL

Nombre de cyclones par an (moyenne des 37 dernières années)

VANUATU
3/2,8
NOUVELLE-CALÉDONIE
2,7/2,6
FIDJI
2,5/2,4
TONGA
2,1/2
WALLIS-ET-FUTUNA
1,9/1,8
NIUE
1,8
SAMOA/SAMOA AMÉRICAINES
1,6/1,3
ÎLES COOK DU SUD
1,5/1,3
ÎLES SALOMON
1,4/1,0
TUVALU
1,2/1,1
NOUVELLE-ZÉLANDE DU NORD
1/0,9
TOKELAU
0,8/0,6
POLYNÉSIE FRANÇAISE: ÎLES DE LA SOCIÉTÉ
0,8/0,6
POLYNÉSIE FRANÇAISE: ÎLES AUSTRALES
0,8/0,5
ÎLES COOK DU NORD
0,8/0,4
POLYNÉSIE FRANÇAISE: ÎLES TUAMOTU
0,4/0,1
PITCAIRN
0,3/0,1
POLYNÉSIE FRANÇAISE: ÎLES MARQUISES
0,1/0,0
KIRIBATI
0

(Données: NIWA National Intstitute of Water and Atomspheric Research, Nouvelle-Zélande)

banner