Accueil / Asie / Inde / L’Inde: un pays de contrastes
Brihadeeswarar Temple, Tamil Nadu, Inde. Author வணக்கம். Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Brihadeeswarar Temple, Tamil Nadu, Inde. Author வணக்கம்

L’Inde: un pays de contrastes

L’Inde (Bharat Juktarashtra) est une république fédérale en Asie du Sud, composé de 28 Etats (Andhra Pradesh, Arunachal Pradesh, Assam, Bihar, Chhattisgarh, Goa, Gujarat, Haryana, Himachal Pradesh, Jammu-et-Cachemire, Jharkhand, Karnataka, Kerala, Madhya Pradesh, Maharashtra, Manipur, Meghalaya, Mizoram, Nagaland, Orissa, Punjab, Rajasthan, Sikkim, Tamil Nadu, Tripura, Uttar Pradesh, Uttaranchal, Bengale Occidental) et 7 territoires (Delhi, îles Andaman et Nicobar, Chandigarh, Dadra et Nagar Haveli, Daman et Diu, Lakshadweep, Pondichéry).

L’Inde comprend l’ensemble de la péninsule du Deccan entre la mer d’Arabie à l’ouest, l’océan Indien au sud et le golfe du Bengale à l’est et la plupart de l’Hindoustan. L’Inde est bordée à l’ouest par le Pakistan, au nord par la Chine populaire, le Népal et le Bhoutan et au nord-est par le Myanmar et le Bangladesh.

Ils font partie de l’Inde trois archipels: Les îles Lakshadweep (Laquedives), des atolls coralliens à proximité de la côte sud-ouest et les îles Andaman et Nicobar, qui sont d’origine volcanique, situées dans la mer d’Andaman.

L’Inde est le septième plus grand pays du monde par superficie et après la Chine le deuxième pays le plus peuplé. La capitale de l’Inde est La Nouvelle Delhi. Parmi les villes les plus importantes il y a Bombay (Mumbai), Delhi, Hyderabad, Bangalore, Calcutta (Kolkata), Madras (Chennai), Ahmedabad et Pune.

Carte de l'Inde

Carte de l’Inde

L’Inde occupe géographiquement la majeure partie du sous-continent indien. Elle comprend trois grandes régions: Le plateau du Deccan, confiné par les bords des chaînes des Ghâts; les plaines indo-gangétique, humides et tropicales à l’est, subdésertique à l’ouest (désert de Thar); au nord et au nord-est les contreforts montagneux de l’Himalaya du sud (Jammu-et-Cachemire et Himachal Pradesh au nord et l’Assam au nord-est.

La région himalayenne du pays, culmine dans les grandes chaînes de montagnes, y compris celle de Nanda Devi de 7.817 mètres, de Kamet de 7.756 mètres et de Shilla de 7.026 mètres dans la partie ouest, tandis qu’à l’est il y a le Kangchenjunga de 8.586 mètres, la plus haute montagne de l’Inde à la frontière du nord entre le Sikkim et le Népal.

Au sud de l’arc de montagnes de l’Himalaya s’étend la vaste plaine indo-gangétique, qui couvre une superficie d’environ 500.000 kilomètres carrés et est l’une des plus grandes plaines alluviales de la Terre. Ici on trouve les rivières Gange, Indus et Brahmapoutre avec leurs nombreux affluents. A l’ouest de cette plaine, séparée de la montagne Aravalli, existe le désert du Thar.

La région des grandes plaines est bordée au sud par la pente des hauts plateaux du centre, une région, qui représente la partie nord du Deccan. Les hauts plateaux du centre ont une altitude moyenne de 500-600 mètres et sont bordés à l’ouest par les montagnes Aravalli (Guru Sikhar avec 1,722 mètres), tandis que dans le sud-ouest se trouvent les montagnes Vindhya et Satpura, divisées par la vallée Narmada. Le plateau central comprend le plateau du Gondwana oriental et celui de Chota Nagpur.

Taj Mahal, Agra, Inde. Author David Castor. No Copyright

Taj Mahal, Agra, Inde. Author David Castor

Au sud des hauts plateaux du centre il y a la péninsule indienne, caractérisée par la présence d’un grand territoire, que l’on appelle le plateau du Deccan, qui a une altitude entre 200 et 1.000 mètres. Le plateau est bordé à l’ouest par les chaînes côtières des Ghâts occidentaux et à l’est par les Ghats orientaux. Les Ghâts occidentaux sont beaucoup plus élevés avec une altitude moyenne de 1.000 mètres. Dans la partie sud les Ghâts occidentaux atteignent la hauteur maximale par le Doda Betta avec 2.637 mètres et par l’Anai Mudi avec 2.695 mètres. La pointe sud de la péninsule indienne est le cap Comorin (Kanyakumari).

La chaîne de l’Himalaya donne lieu aux grandes rivières au nord de l’Inde, y compris le Gange et le Brahmapoutre, qui se jettent dans le golfe du Bengale. Les plus grands fleuves de la péninsule comprennent également le Godavari, le Mahanadi, le Kaveri et le Krishna, qui se jettent dans la baie du Bengale. Le Narmada et le Tapti se jettent dans la mer d’Arabie.

L’économie indienne est l’une d’une forte croissance. Les réformes économiques ont transformées le pays en deuxième économie en croissance la plus rapide du monde, mais en dépit de cela le pays souffre encore de la pauvreté, de l’analphabétisme et de la malnutrition. Un quart de la population du pays vit en dessous du seuil de pauvreté.

Îles Laquedives (Lakshadweep), Inde. Author Lenish Namath. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Îles Laquedives (Lakshadweep), Inde. Author Lenish Namath

L’agriculture indienne possède en raison de l’expansion des terres productives un potentiel considérable. La céréale la plus cultivée est le riz, suivi par le blé, le millet et le sorgho. Il y a beaucoup de cultures industrielles. L’Inde est le deuxième pays au monde pour la production de l’arachide et de sésame. Elle occupe la troisième place pour les graines de lin et de coton. La production de graines de colza et de soja est important. Parmi les plantes textiles en plus du coton le jute et le chanvre sont importants. L’Inde est le plus grand producteur du monde de thé. Autres cultures importantes sont le café, la canne à sucre, le tabac et le caoutchouc. Remarquable est le patrimoine des forêts du pays (22% de la surface).

L’elevage donne une contribution limitée à l’économie indienne en raison de croyances religieuses comme l’interdiction pour les hindous de manger du boeuf. La pêche est une activité marginale. Les ressources naturelles du pays comprennent la bauxite, la chromite, le charbon, les diamants, le minerai de fer, le calcaire, le manganèse, le mica, le gaz naturel, le pétrole et le titane. En ce qui concerne les activités industrielles on a développé l’acier, la chimie, la pétrochimie, l’automobile, l’électronique, la transformation des aliments, les produits pharmaceutiques et les textiles. L’Inde est également devenu un important exportateur de services informatiques et de technologie.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

  • Superficie: 3.287.590 km² – terres cultivées 52%, prairies et pâturages 4%, forêts 21%, terres non cultivées et improductives 23%
  • Population: 1.277.000.000 en 2013
  • Capitale: La Nouvelle Delhi
  • Langues officielles: Hindi, anglais, ainsi que 21 autres langues
  • Religion: hindouisme 80%, islam 14%, christianisme 2%, sikhisme 2%
  • Monnaie: Roupie indienne (INR)
  • Fuseau horaire: UTC+5,30
banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages