Accueil / Europe / Espagne / Minorque attractions touristiques: que voir à Minorque
Cala Gardana, Minorque, Baléares, Espagne. Author Marzan. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Cala Gardana, Minorque, Baléares, Espagne. Author Marzan

Minorque attractions touristiques: que voir à Minorque

Malgré le tourisme de masse qui a commencé dans les années 1960, Minorque reste encore relativement calme par rapport aux îles voisines. Les stations les plus populaires sont concentrées le long de la côte sud, tandis que la côte nord est restée sauvage et pittoresque. Le patrimoine historique de Minorque se compose de monuments préhistoriques, de ruines romaines, de ruines d’églises chrétiennes et de ruines de la période islamique.

Parmi les monuments préhistoriques, il y a les villages-sanctuaire de l’époque tayalotique les “taules”(Taula de Trepucó, Taula de Torralba d’en Salort), les monuments funèbres appelés “navetas” (Naveta des Tudons) et les grandes tours de pierre appelée “talaiots” (Talaiot di Es Fornàs de Torrelló, Talaiot di Trebalúger, Tailot di Torralba d’en Salort). Les villages tayalotiques Trepuco, Torralba d’en Salort, Son Catlar, Talati de Dalt et Tore d’en Galmés.

Parmi les nécropoles à signaler, il y a celle de Calas Coves où une centaine de tombes, dont certaines remontent à l’âge du bronze ou talayote, (1200-750 avant J.-C), et d’autres de l’âge du fer (750-123 avant J.-C.) ont été creusées dans les roches. Ces grottes ont été utilisées au XIe siècle avant J.-C. jusqu’à l’arrivée des Romains en 123 avant J.-C. Près de la plage de Son Bou, on peut voir les vestiges d’une basilique paléochrétienne, l’un des plus anciens édifices religieux de l’île, datant du cinquième au sixième siècle de notre ère. Une autre basilique paléochrétienne est celle de Es Fornàs de Torrelló, à nef unique, datant du VIe siècle de notre ère.

Cala Trebalúger, Minorque, Baléares, Espagne. Author Gabriel Vidal Álvarez. No Copyright

Cala Trebalúger, Minorque, Baléares, Espagne. Author Gabriel Vidal Álvarez

L’île possède également de nombreux forts majestueux, construits pour défendre l’île contre les invasions des pirates et d’autres populations. Le noyau le plus important se trouve dans le port de Mahon (Maó) : nous pouvons admirer la forteresse de La Mola (1848 – 1875), les vestiges du château de Sant Felip, le Fort Marlborough (construit par les Britanniques entre 1710 et 1726), la forteresse d’Isabel II et la Tour Stuart.

Le long de la côte de l’île il y a beaucoup de tours de guet : la Torre de Sa Mesquida (construit par les Britanniques), la Tour Son Ganxo (XVIII siècle). Pour en savoir plus sur l’utilisation qui a été faite des tours et du système de défense de l’île entre le XVIe et le XIXe siècle, vous pouvez visiter l’exposition qui se trouve dans la Tour de Fornells (construite par les Britanniques en 1801).

Les principaux centres urbains sont Mahon et Ciutadella. L’île abrite de nombreux bâtiments religieux et historiques : à Ciutadella, l’ancienne capitale de l’île, on peut voir le plus important édifice religieux, la cathédrale de Minorque, construite au XIIIe siècle dans le style gothique. La vieille ville de Ciutadella, caractérisée par l’élégante piazza des Born possède de nombreux palais aristocratiques. Parmi eux, il y a le Palazzo Martorell construit à la fin du XVIIe siècle. Le Palais Saura, de style baroque colonial, a été construit entre la fin du XVIIe et le début du XVIIIe siècle. D’autres bâtiments intéressants sont le Palais Torresaura (XIXe siècle) et le Palais Salort (XIXe siècle). À l’entrée du port de Ciutadella, il y a le château de Sant Nicolau. Il s’agit d’une tour de défense construite par les Espagnols à la fin du XVIIIe siècle.

Cala Macarella, Minorque, Baléares, Espagne. Auteur Paul Stephenson. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Cala Macarella, Minorque, Baléares, Espagne. Auteur Paul Stephenson

À Mahon (Maó), l’église de Santa Maria (1750-1820) possède un intérieur néo-gothique, tandis que l’église néoclassique est l’église del Carme (1748) avec son cloître. Le lazaret de Mahon (Maó), construit sur un îlot au milieu du port vers la fin du XVIIIe siècle est également intéressant.

Le Monte Toro, le sanctuaire de la Mare de Deu del Toro du XVIIe siècle, mérite une visite ; il est situé sur la petite colline qui domine l’île.

Minorque possède des plages pour tous les goûts : les plages de la côte sud ont du sable blanc et sont entourées de forêts de pins verts, la côte nord est plus sauvage. Parmi les plus belles plages; citons :Cala en Turqueta, Cala Mitjana et Cala Mitjaneta, Cala Macarella et Cala Macarelleta, Cala Presili, Cala Trebalujer, Playa Son Saura et Cala des Talaier, Playa Binimela, Cala Pregonda, Cala Algariens et Cala Morell, Son Sauracon, Playa Son Bou

En 1993, Minorque a été déclarée Réserve de la Biosphère par l’Unesco. Les étangs et les lagunes sont omniprésents sur l’île, au milieu des zones humides de la côte, on peut voir le Parc Naturel de la Albufera de Es Grau (un paradis pour les oiseaux migrateurs, les poissons et les reptiles), Addaia, Son Saura et Son Bou. Dans ces zones humides, il faut ajouter 8 autres systèmes dunaires, sept d’entre eux, sur la côte nord: la lagune marine de Es Grau, Son Saura, Tirant, Cavalleria, Pregonda, Cala Pilar et La Vall, et un sur la côte sud : Son Bou. Les autres centres d’intérêt naturels sont les gorges, les grottes sous-marins et les grottes terrestres.

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: