Accueil / Afrique / Afrique du Sud / Le quartier malais du Cap: Bo-Kaap
Bo-Kaap, Le Cap, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini
Bo-Kaap, Le Cap, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Le quartier malais du Cap: Bo-Kaap

Un autre endroit du Cap souvent visité par les touristes est le quartier malais de Bo-Kaap. Ce quartier pittoresque de la ville est situé le long des pentes du Signal Hill, une colline de 350 mètres, située entre l’océan Atlantique et le Fort de Bonne-Espérance. Le quartier malais de Bo-Kaap est une zone historique et pittoresque du Cap et c’est l’endroit où la communauté malaise du Cap vivait et vit encore aujourd’hui. C’est le centre traditionnel de leur culture.

Le quartier est caractérisé par de nombreuses mosquées et de maisons basses du début du XIXe siècle, peintes dans des couleurs pastels. Dans le quartier se trouve également le musée Bo-Kaap, situé dans la plus ancienne maison de la région, construite vers le 1760. Le musée traite de l’histoire de la communauté malaise et de sa contribution à la croissance de la ville pendant la période néerlandaise et britannique.

La communauté malaise du Cap (Cape Malay community) est un groupe ethnique formé principalement de personnes venant de l’actuelle Indonésie, les anciens Indes Orientales néerlandaises. Le premier groupe d’esclaves malais a été amené en Afrique du Sud par la Compagnie des Indes Orientales (VOC) quelques années après la fondation de la ville du Cap.

Bo-Kaap, Le Cap, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Bo-Kaap, Le Cap, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Plus tard des dissidents politiques et des chefs religieux ont rejoint la communauté, qui s’opposèrent à la domination néerlandaise dans les Indes orientales. Cette communauté du Cap compte de nos jour 166.000 personnes. Les membres de cette communauté parlent majoritairement la langue afrikaans. En plus de la religion islamique il existe encore de nombreuses traditions culturelles de la communauté, telles que la nourriture et la musique traditionnelle.

Lors d’une visite au Cap vous pourrez déguster des plats typiques de cette communauté. La cuisine malaisienne du Cap se caractérise par la combinaison de produits locaux et d’épices asiatiques. Parmi les plats les plus connus sont le Bobotie, une viande au curry avec des œufs et du riz, et le Waterblommetjie bredie, un ragoût de viande d’agneau.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: