Accueil / Amérique centrale et Caraïbes / Amérique centrale et Caraïbes
Shoal Bay West, Anguilla. Author and Copyright Marco Ramerini
Shoal Bay West, Anguilla. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Amérique centrale et Caraïbes

LA GÉOGRAPHIE DE L’AMÉRIQUE CENTRALE ET DES CARAÏBES

L’Amérique centrale est la longue et étroite région de l’isthme avec les archipels et les îles des Antilles, insérée entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. La région de l’Amérique centrale est entourée à l’ouest par l’Océan Pacifique, tandis qu’à l’est se trouve la mer des Caraïbes. La surface de cette petite partie de terre et des îles est 753.000 km², possédant 76.000.000 habitants. La partie insulaire de l’Amérique centrale est formé par un feston d’îles montagneuses, qui s’étend du Yucatán au delta de l’Orénoque. Les plus grandes îles sont Cuba avec 105.000 km², Hispaniola avec 76.200 km², la Jamaïque avec 10.900 km² et Porto Rico avec 9.100 km²). Entre les archipels principaux il y a les Bahamas et les Petites Antilles.

L’extension de la côte de l’Amérique centrale sont 2.830 km sur le côté de l’océan Pacifique et 2.740 km sur le côté de la mer des Caraïbes.

Carte de l'Amérique Centrale
Carte de l’Amérique Centrale

L’Amérique centrale est traversée par des montagnes, souvent volcaniques, formant le prolongement direct des volcans du Mexique. Plus de 100 sont les montagnes volcaniques de la région, dont plusieurs sont actives.  Certaines dépassent 4.000 mètres. Entr’elles la plus haute montagne de la région est le volcan Tajumulco au Guatemala, qui atteint 4.220 mètres.

Une importance commerciale considérable détient le canal de Panamá, qui est le seul vrai moyen de communication entre l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes.

Il y a plusieurs lacs en Amérique centrale. Parmi eux existe le lac Nicarágua avec 8.430 km². Autres grands lacs sont le lac de Manágua – également au Nicarágua – , le lac Gatún au Panamá et le lac Atitlan au Guatemala.

LE CLIMAT DE L’AMÉRIQUE CENTRALE ET DES CARAÏBES

Trafalgar Falls, Dominique. Author Anthony Quintano. Licensed under Creative Commons Attribution
Trafalgar Falls, Dominique. Author Anthony Quintano

Sur les îles de l’Amérique centrale le climat est tropical, tandis que dans la région de l’isthme le climat a une division en trois groupes en fonction de l’altitude. Ce sont les tierras calientes (terres chaudes) du niveau de la mer jusqu’à une altitude de 900 mètres, qui sont soumises à un climat tropical, les tierras templadas (terres tempérées) entre 900 et 1.800 mètres et les tierras frías (terres froides) de plus de 1.800 mètres.

Les côtes de la mer des Caraïbes et les versants des montagnes de l’est reçoivent le double des précipitations annuelles de la côte, qui fait face à l’océan Pacifique. Certaines zones de la côte des Caraïbes reçoivent d’importantes quantités de pluie avec des pics, qui le long de la Côte de los Mosquitos sont supérieures à 6.000 mm par an.

LE TOURISME DE L’AMÉRIQUE CENTRALE ET DES CARAÏBES

Palais de Sans-Souci, Milot, Haïti. Author Stefan Krasowski (rapidtravelchai). Licensed under Creative Commons Attribution.
Palais de Sans-Souci, Milot, Haïti. Author Stefan Krasowski (rapidtravelchai)

Selon les statistiques de l’Organisation mondiale du tourisme (WTO) l’Amérique centrale représente 3,1% du tourisme mondial avec 26.400.000 d’arrivées de touristes en 2006.

Les pays les plus visités de l’Amérique centrale sont la République dominicaine, Porto Rico et Cuba.

L’Amérique centrale offre de nombreuses attractions touristiques. En premier lieu parmi les îles de la mer des Caraïbes se sont ses plages et ses sites archéologiques, ses villes coloniales et ses volcans. On peut constater que d’un total de 878 sites (données mises à jour pour 2008), déclaré par l’ONUESC patrimoine mondial de l’humanité, 32 (3,64%) sont en Amérique centrale.

Texte français corrigé par Dietrich Köster.

banner