Accueil / Afrique / Kenya / Kenya: déserts, montagnes, lacs et savanes
Flamants, Lake Nakuru National Park, Kenya. Author BIT1982. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Flamants, Lake Nakuru National Park, Kenya. Author BIT1982

Kenya: déserts, montagnes, lacs et savanes

Le Kenya (Jamhuri ya Kenya/Republic of Kenya/République du Kenya) est une république présidentielle de Afrique orientale. Le pays est baigné au sud par l’océan Indien et bordé au sud par la Tanzanie, par l’Ouganda à l’ouest, au nord-ouest par le Soudan du Sud, par l’Éthiopie au nord et à l’est par la Somalie.

Le Kenya a plusieurs régions naturelles. Le long de la côte de l’océan Indien il y a une zone de plaines et au nord-est entre le lac Turkana et la Somalie s’étend un plateau de steppe et de désert avec une altitude moyenne de 800 mètres.

Au sud se trouve la dépression de la Grande Vallée de la Fissure est-africaine et les hauts plateaux volcaniques de la région centrale. L’altitude moyenne est supérieure à 2.000 mètres, culminant dans le Mont Kenya avec 5.199 m, le mont le plus élevé au Kenya et la plus haute montagne d’Afrique après le Kilimandjaro.

La Grande Vallée de la Fissure est-africaine s’étend vers le nord du pays formant la dépression du lac Turkana avec 7.100 km², tandis qu’au sud elle continue avec les lacs Baringo, Hannington, Nakuru, Magadi et Natron.

Carte du Kenya

Carte du Kenya

Autour de la dépression de la Vallée de la Fissure est-africaine il y a l’escarpement du Mau avec 3.099 m et la montagne d’Aberdare, une chaîne de montagnes, située à l’ouest du Mont Kenya au centre du Kenya, atteignant 3.995 mètres par le mont Lesatima.

Le long de la frontière avec l’Ouganda au nord-est du lac Victoria on trouve le cône volcanique d’Elgon avec 4.321 mètres. A la frontière du Kenya, de l’Ouganda et de la Tanzanie il y a à une altitude de plus de 1.100 mètres le lac Victoria, mais seulement une petite partie du lac est sur le territoire kenyan, qui avec une superficie de 69.490 kilomètres carrés est le plus grand lac d’Afrique. Les rivières du Kenya sont courtes, dont les principales sont le Tana et le Galana, qui ont leur embouchures sur l’océan Indien.

L’économie du Kenya est basée principalement sur l’agriculture. On cultive le thé, le tabac, le pyrèthre, le maïs, le blé, le sisal, le café, le manioc, le coton, la banane, la canne à sucre et l’ananas. L’élevage de bovins, de porcs, d’ovins, de chèvres et de volaille et l’exploitation du bois sont importants. Les ressources minérales sont limitées. Parmi les activités industrielles ce sont surtout les activités liées à la transformation des produits agricoles et d’élevage: des sucreries, des brasseries, des usines de tabac, des moulins à huile, le traitement du cuir et du coton, mais il y a aussi des industries sidérurgiques, chimiques et pétrochimiques. Une grande importance est attribuée au secteur du tourisme en raison de la présence de belles plages le long de la côte de l’océan Indien et de parcs nationaux avec les possibilités de safaris de recherche d’animaux sauvages.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

  • Superficie: 582.646 km²: terres cultivées 7,8%, prairies et pâturages 36,7%, forêts 28,9%, terres non-cultivées et improductives 26,6%
  • Population: 34.700.000 (en 2006): Kikuyu 22%, Luhya 14%, Luo 13%, Kalenjin 12%, Kamba 11%, Kisii 6%, Meru 6%, autres tribus d’Afrique 15%; asiatiques, européens et arabes 1%.
  • Capitale: Nairobi.
  • Langues officielles: Les langues officielles sont le swahili et l’anglais. De nombreuses langues autochtones sont parlées dans le pays.
  • Religion: Chrétiens 78%: protestants 45% et catholiques 33%; musulmans 10%, croyances traditionnelles 10%.
  • Monnaie: Shilling kényan (KES)
  • Fuseau horaire: UTC+3.
banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages