Accueil / Afrique / Afrique

Afrique

LA GÉOGRAPHIE DE L’AFRIQUE

L’Afrique, le continent, qui fut le berceau de l’humanité, a une superficie de 30.225.000 km² et est après l’Asie le deuxième plus grand continent, ce qui représente 20,3% de la terre sur la planète avec ses habitants de plus de 900.000.000, soit au 4me rang de la population mondiale. L’Afrique a une forme triangulaire élargie dans la partie nord et est et est orientée sur l’axe nord-sud avec la section sud en forme d’un triangle, dont le sommet se dirige vers le sud. Le continent est mouillé au nord par la mer Méditerranée, par le canal de Suez et par la mer Rouge, au nord-est et à l’est par l’océan Indien, à l’ouest et au sud-ouest par l’océan Atlantique.

L’Afrique est presque entièrement entourée par la mer. L’unique lien avec les autres continents est représenté par la péninsule du Sinaï, qui la relie avec l’Asie, alors que le détroit de Gibraltar et le Canal de Sicile la sépare de l’Europe. Le point le plus au nord du continent est Ras Ben Sakka à l’ouest du Cap Blanc en Tunisie (37° 21′ N) et le point le plus au sud est le cap des Aiguilles (Cape Agulhas/Kaap Agulhas) en Afrique du Sud (34° 51’15 “S), le point le plus occidental est le Cap-Vert (17° 33′ 22″ O) et le point le plus oriental est Ras Hafun en Somalie (51° 27′ 52” E).

Il y a peu d’îles. La seule grande île est Madagascar avec 587.000 km². Elle est après le Groenland, la Nouvelle-Guinée et Bornéo la quatrième île du monde, située dans l’océan Indien. A l’est de Madagascar ce sont les îles de La Réunion et de Maurice, tandis qu’au nord se trouve l’archipel des Seychelles et au nord-ouest l’archipel des Comores. Au large de la côte de la Somalie existe l’île de Socotra. Dans l’océan Atlantique la présence d’îles est encore mineure. Au Golfe de Guinée ce sont les îles de Fernando Poo (Bioko), São Tomé, Annobón, Príncipe et au large de l’océan Atlantique ce sont les îles perdues de l’Ascension, Sainte-Hélène et Tristan da Cunha, tandis que le long de la côte ouest il s’agit des îles du Cap-Vert, des Canaries et de la Madère. L’Afrique est le continent avec le plus grand nombre d’Etats indépendants (53) de la planète. L’Etat le plus grand du continent est le Soudan, tandis le plus petit sont les îles Seychelles. Le plus petit Etat sur le continent africain est la Gambie.

L’Afrique a la structure d’un grand plateau rigide et dépourvu de flexion, si vous excluez les montagnes de l’Atlas du Maroc.

Les différences de hauteur ont été provoquées par des fractures et des failles, qui ont soulevé et abaissé des plaques entières. Ces mouvements de la croûte terrestre ont conduit à la formation de cônes volcaniques du mont Kenya et du Kilimandjaro en Afrique de l’Est et provoqués la formation de la Rift Valley et les hauts plateaux de l’Afrique de l’Est et du Sud.

La partie nord du continent est caractérisée par la présence du Sahara, le plus grand désert de la Terre, qui s’étend de l’océan Atlantique à l’ouest, de la mer Méditerranée au nord à la mer Rouge avec la ceinture semi-aride, connu sous le nom de Sahel, au sud avec une superficie totale de 9.100.000 km². La région a des sommets isolés comme le massif du Tibesti au Tchad, dont le sommet principal est le pic Emi Koussi avec 3.415 mètres et le Hoggar en Algérie, qui arrive par le Mont Tahat à 2 918 mètres. La chaîne de l’Atlas au Maroc, dont le point culminant est le mont Toubkal avec 4.165 mètres, s’élève au nord-ouest du Sahara.

Pour la bordure sud du Sahara, il y a plusieurs chaînes de montagnes. Au sud-ouest se trouve le plateau du Fouta Djalon, au sud le massif de l’Adamaoua et les montagnes du Cameroun. L’Afrique de l’Ouest a peu de montagnes. Le mont Cameroun avec 4.095 m est la plus haute montagne. Le plus long fleuve de la région est le Niger, que prend sa source près du plateau du Fouta Djalon en Guinée et traverse le Mali, le Niger, où il marque pour un tronçon la frontière avec le Bénin et traverse le Nigéria et se jette dans le Golfe de Guinée. Un autre cours d’eau de la région est le Sénégal, qui traverse la partie nord du pays du même nom et marque la frontière avec la Mauritanie. Dans la zone centrale existe le bassin du lac Tchad avec 16.300 km², qui se réduit progressivement.

L’Afrique de l’Est se caractérise par l’immense dépression tectonique de la vallée du grand Rift, qui s’étend sur 4.830 km de la Syrie au Mozambique. Les hauts plateaux y atteignent des hautes altitudes, en particulier dans la région de l’Ethiopie, où le point le plus élevé est encontré par le Ras Dascian avec 4.620 mètres.

La dépression d’Afar (dépression de Dancalia) à la frontière entre l’Ethiopie, l’Erythrée et le Djibouti est le point le plus bas de l’Afrique. Il s’agit du lac Assal avec -155 m en dessous du niveau de la mer, situé dans le petit Etat de la République de Djibouti. Plus au sud le long de la vallée du grand Rift existent plusieurs sommets volcaniques, y compris la montagne du Kilimandjaro avec 5.895 mètres, la plus haute montagne de l’Afrique, le mont Kenya avec 5.199 mètres et le mont Elgon avec 4.321 mètres. La Vallée du grand Rift est parsemée de nombreux et de vastes lacs comme le lac Turkana avec 7.100 km², le lac Victoria avec 69.490 km², le plus grand lac d’Afrique et le troisième du monde après la mer Caspienne et le lac Supérieur, le lac Albert avec 5.400 km², le lac Kivu, le lac Tanganyika avec 32.893 km² et une profondeur maximum de 1.436 mètres, étant le deuxième lac le plus profond du monde après le lac Baïkal, et le lac Niassa avec 30.800 km². A l’ouest de la vallée du grand Rift s’élève le massif du Ruwenzori, qui atteint 5.109 mètres. Après ce massif s’étend le bassin du fleuve Congo, dont la surface atteint 3.690.000 km², le deuxième bassin fluvial du monde après celui de l’Amazone.

Fish River Canyon, Namibie. Author and Copyright Marco Ramerini

Fish River Canyon, Namibie. Author Marco Ramerini

L’Afrique australe est caractérisée par un plateau, qui a une altitude moyenne de 1.000 mètres, alternant avec des grandes dépressions comme le désert du Kalahari, une vaste région désertique, qui s’étend sur 850.000 km² et le désert du Namib. Au sud se trouve le Karroo, un plateau aride, dont la surface mesure 300.000 km². Puis il s’élève la chaîne de montagnes des Dragons (Drakensberg) jusqu’à 3.482 m avec le mont Thabana Ntlenyana.

Parmi les grands fleuves d’Afrique la première place prend le Nil, le fleuve le plus long du monde avec 6.671 km, affluent de la mer Méditerranée, où les débits d’eau proviennent d’une grande partie de l’Afrique de l’Est, suivi par le Congo avec plus de 4.200 km, qui se jette dans l’océan Atlantique. Le bassin du Congo avec 3.690.000 km² est le deuxième plus grand bassin fluvial du monde après l’Amazone. Le Zambèze avec 2.660 km et le Limpopo se jettent dans l’océan Indien et enfin le Niger avec 4.160 km et l’Orange se jettent dans l’océan Atlantique.

CLIMAT DE L’AFRIQUE

En raison de son extension nord-sud l’Afrique présente une grande variété de climats. Elle se déplace de la partie équatoriale de climat tropical, dans le désert du Sahara et du Kalahari, jusqu’au climat sub-arctique des plus hauts sommets. Une grande partie du continent, en particulier la zone nord et le sud-ouest est dominé par le climat désertique ou aride, tandis que la zone centrale, traversée par l’équateur, a un climat équatorial avec des grandes zones dominées par la forêt tropicale. Autres zones du centre et du sud du continent sont dominées par la savane, les régions intermédiaires, le soi-disant Sahel, sont représentées par la steppe. La pointe sud de l’Afrique du Sud et certaines régions limitrophes de la Méditerranée ont un climat méditerranéen tempéré avec des températures pas trop élevées en été et des hivers doux.

La zone équatoriale a une température élevée, peu de différences de température de saison avec des précipitations abondantes, réparties sur toute l’année avec un maximum en juin et décembre. Les zones du climat tropical, qui s’étendent au nord et au sud de l’équateur présentent des différences de température sensibles avec des températures élevées et des pluies périodiques zénithales, c’est-à-dire les pluies sont concentrées dans une plus large mesure au cours des périodes immédiatement après le passage du soleil au zénith, en alternance avec un ou deux saisons sèches. Les régions du désert du Sahara, du Kalahari et du désert du Namib sont caractérisées par le climat du désert avec des températures élevées en été, peu ou pas de précipitations et des différences de températures diurnes et annuelles considérables.

LE TOURISME DE L’AFRIQUE

Namaqualand, Afrique du Sud. Author and Copyright Marco Ramerini..

Namaqualand, Afrique du Sud. Author Marco Ramerini..

En ce qui concerne le flux de touristes les statistiques de l’Organisation mondiale du tourisme (WTO) l’Afrique représente 5,8% du tourisme mondial avec 49.300.000 arrivées de touristes en 2006. Les pays les plus visités en Afrique sont l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie.

L’Afrique a pour le touriste d’innombrables attractions touristiques, surtout la grande diversité des cultures et de ses peuple, puis des sites archéologiques, les animaux sauvages des parcs et le paysage fantastique naturel de ce continent fascinant. En outre on peut constater qu’il y a sur un total de 890 sites – données mises à jour pour 2009 – 120, soit 13,48%, sont déclarés par l’ONUESC patrimoine mondial de l’humanité en Afrique.

Texte français corrigé par Dietrich Köster.

banner