Accueil / Océanie / Nouvelle-Zélande / Comment se rendre en Nouvelle-Zélande: Vols vers la Nouvelle-Zélande
Milford Sound, Nouvelle-Zélande. Author Wikikiwiman. No Copyright
Milford Sound, Nouvelle-Zélande. Author Wikikiwiman

Comment se rendre en Nouvelle-Zélande: Vols vers la Nouvelle-Zélande

L’avion est le moyen le plus rapide pour arriver en Nouvelle-Zélande. Le pays est à 3 heures et demie de vol de la côte orientale de l’Australie. Depuis l’Europe il faut au moins 25 heures de vol. Il est toujours pratique de couper l’itinéraire en deux avec un arrêt en Asie ou aux États-Unis. Pour arriver en Nouvelle-Zélande il y a deux routes à suivre: Une plus courte par l’Asie et l’autre plus longue à travers l’Amérique et l’océan Pacifique.

L’aéroport le plus important du pays est celui d’Auckland, où presque tous les vols étrangers atterrissent. De moindre importance, mais toujours desservies par des liaisons internationales sont les aéroports de Christchurch, Wellington et Queenstown.

De nombreuses compagnies aériennes ont des vols vers la Nouvelle-Zélande en plus de la compagnie aérienne nationale Air New Zealand. Ce sont Qantas, Emirates, Singapore Airlines, Cathay Pacific, Malaysia Airlines, Thai, Korean Air, Royal Brunei, Virgin Blue, LATAM, Jet Star, Air Pacific, Aircalin, Air Tahiti Nui, JAL, United et American Airlines.

Pour le touriste européen Emirates est parmi les compagnies aériennes les plus confortables pour arriver en Nouvelle-Zélande. Emirates a des vols de grandes villes européennes à Dubaï et il y a des vols pratiques d’ici via l’Australie en Nouvelle-Zélande (Auckland et Christchurch). Il faut calculer pour un vol avec les escales entre 25 et 30 heures de voyage.

Même Singapore Airlines a des vols de grandes villes européennes à destination de Singapour et d’ici des vols directs en Nouvelle-Zélande (Auckland et Christchurch) en 30 heures.

British Airways vole de Londres à Bangkok (en partage de code avec Qantas) ou à Hong Kong (en partage de code avec Cathay Pacific), puis en Australie et en Nouvelle-Zélande avec d’autres compagnies aériennes. L’itinéraire alternatif pour British Airways est de voler de Londres aux États-Unis et de là traverser l’océan Pacifique avec d’autres compagnies. Air France a des vols vers Singapour et d’ici il est facile de continuer en Nouvelle-Zélande en utilisant d’autres compagnies aériennes.

Air New Zealand vole de Londres aux Etats-Unis, puis traverse l’océan Pacifique. C’est un voyage d’une durée entre 34 et 40 heures. Alternativement dans le codeshare avec d’autres compagnies il y a des vols, qui passent par le Japon ou par la Chine.

Cathay Pacific, Malaysia Airlines, Thai, Korean Air, Royal Brunei et JAL utilisent la route asiatique, alors que Aerolinas Argentinas, LAN Chile, United, Air Canada, Air Tahiti Nui et American Airlines traversent l’océan Pacifique.

Temps de vol (minimum) pour gagner la Nouvelle-Zélande:

Temps de vol entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie orientale (Brisbane, Sydney, Melbourne): 3 heures et demie.

Temps de vol entre la Nouvelle-Zélande et l’Extrême-Orient (Singapour, Hong Kong, Tokyo): 10 heures de vol.

Temps de vol entre la Nouvelle-Zélande et l’Ouest des États-Unis (Los Angeles, San Francisco): 12 heures de vol.

Temps de vol entre la Nouvelle-Zélande et le Moyen-Orient (Dubaï): 19 heures de vol.

Temps de vol entre la Nouvelle-Zélande et l’Est des États-Unis (New York): 19 heures de vol.

Temps de vol entre la Nouvelle-Zélande et l’Europe: 25 heures de vol.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: