Accueil / Antarctique / La Péninsule Antarctique: Le Détroit Antarctique (Antarctic Sound) et la Baie de l’Espoir (Hope Bay/Bahía Esperanza)
Baie de l'Espoir (Hope Bay / Bahía Esperanza),Détroit Antarctic (Antarctic Sound), Antarctique. Auteur et Copyright Marco Ramerini
Baie de l'Espoir (Hope Bay / Bahía Esperanza),Détroit Antarctic (Antarctic Sound), Antarctique. Auteur et Copyright Marco Ramerini

La Péninsule Antarctique: Le Détroit Antarctique (Antarctic Sound) et la Baie de l’Espoir (Hope Bay/Bahía Esperanza)

Le Détroit Antarctique (Antarctic Sound) est un plan d’eau situé à l’extrémité nord de la Péninsule Antarctique à une latitude de 63° sud. Le Détroit Antarctique (Antarctic Sound) sépare la Péninsule de la Trinité des îles Joinville, d’Urville, Dundee et des petites îles Bransfield et Anderson. Au sud de l’île Anderson ouvrent les golfes d’Erebus et de Terror, qui font partie de la mer de Weddell.

Le Détroit Antarctiquc (Antarctic Sound) a été exploré pour la première fois par l’expédition antarctique suédoise en 1902. Aujourd’hui il est l’une des destinations pour les navires de croisière visitant l’Antarctique. Le Détroit Antarctique (Antarctic Sound) s’étend sur plus de 50 km de large et a une longueur variable entre 13 et 20 kilomètres. Parfois même pendant les mois d’été le Détroit Antarctique (Antarctic Sound) est occupé par des glaces flottantes. En général elles sont icebergs tabulaires, qui se détachent de la barrière glaciaire de Larsen (Larsen Ice Shelf), une banquise massive de glace, qui occupe la partie nord-ouest de la mer de Weddell.

La base argentine de Baie de l'Espoir (Hope Bay / Bahía Esperanza),Détroit Antarctic (Antarctic Sound), Antarctique. Auteur et Copyright Marco Ramerini

La base argentine de Baie de l’Espoir (Hope Bay / Bahía Esperanza),Détroit Antarctic (Antarctic Sound), Antarctique. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Dans la partie de la côte connue sous le nom de Péninsule de la Trinité (Trinity Peninsula), plus précisément le long de la péninsule Tabarin, sur la Punta Foca de la Baie de l’Espoir (Hope Bay/Bahía Esperanza) se trouve la base scientifique argentine Esperanza, qui est l’une des bases de l’Antarctique, qui restent ouverte tout au long de l’année. La Base Esperanza possède la particularité d’être le premier lieu de naissance d’un enfant dans l’Antarctique. C’est arrivé pour la première fois en 1978. Autour de la base argentine existe une grande colonie de manchots Adélie (Pygoscelis adeliae). Les dernières estimations indiquent un numero de 125.000 couples.

La Péninsule de la Trinité (Trinity Peninsula) forme la partie plus au nord du continent antarctique. Cette péninsule s’étend dans le nord-est pour 130 km. Le point le plus septentrional de la la masse continentale de l’Antarctique est le promontoire du Prime Head, situé à une latitude de 63º13′ sud.

La colonie de manchots de Baie de l'Espoir (Hope Bay / Bahía Esperanza),Détroit Antarctic (Antarctic Sound), Antarctique. Auteur et Copyright Marco Ramerini

La colonie de manchots de Baie de l’Espoir (Hope Bay / Bahía Esperanza),Détroit Antarctic (Antarctic Sound), Antarctique. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Iceberg tabulaire, Baie de l'Espoir (Hope Bay / Bahía Esperanza),Détroit Antarctic (Antarctic Sound), Antarctique. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Iceberg tabulaire, Baie de l’Espoir (Hope Bay / Bahía Esperanza),Détroit Antarctic (Antarctic Sound), Antarctique. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Le Détroit Antarctique (Antarctic Sound) est un bras de mer difficile à naviguer en raison de la présence d’icebergs provenant de la plate-forme de glace de l’Antarctique, dont la majorité est formée par la barrière glaciaire de Larsen. La région se caractérise par des vents forts, qui soufflent de l’intérieur du continent, donnant cette poussée du sud par des icebergs énormes. La navigation à travers le Détroit Antarctique (Antarctic Sound) offre une vue imprenable sur les îles Joinville, sur la Péninsule Antarctique et sur de centaines d’icebergs, ainsi que la possibilité d’admirer les animaux typiques de l’Antarctique, tels que les manchots et les phoques de Weddell.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages