Accueil / Océanie / Nouvelle-Zélande / Les Parcs Nationaux de la Nouvelle-Zélande
Mount Cook, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini
Mount Cook, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Les Parcs Nationaux de la Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est une nation célèbre pour la beauté de ses paysages naturels. Plus de 20% du territoire néo-zélandais est protégé par des Parcs Nationaux, des réserves forestières et des réserves naturelles. Le pays a 13 Parcs Nationaux. Il y en avait 14, mais le Parc National de Te Urawera a été privé de ce statut en 2014. Il protégeait l’une des plus grandes zones de forêt indigène de l’île du Nord. Les Parcs Nationaux sont situés à la fois sur l’île du Nord et l’île du Sud. Les zones protégées de la Nouvelle-Zélande contiennent une grande variété de paysages, de flore et de faune. Trois des Parcs Nationaux sont situés sur l’île du Nord, neuf Parcs se trouvent sur l’île la plus sauvage du Sud et un Parc occupe la majeure partie de l’île Steward, situé à l’extrême sud du pays. Au total la superficie occupée par les Parcs Nationaux couvre plus de 30.000 kilomètres carrés.

Parmi les Parcs de l’île du Nord le plus célèbre est le Parc National de Tongariro, qui est le plus ancien Parc National de la Nouvelle-Zélande et a été créé en 1887. C’est le quatrième plus ancien Parc National du monde après le Parc National de Yellowstone aux États-Unis d’Amérique, le Royal National Park au sud de Sydney en Australie et le Banff National Park en Alberta/Canada. Le Tongariro, situé au centre de l’île du Nord, comprend trois volcans actifs: Les volcans Tongariro, Ruapehu et Ngauruhoe. Au Parc il y a de nombreux sites sacrés maoris. Cette particularité a permis son inclusion en 1990 parmi les sites culturels et naturels mixtes du site du patrimoine mondial de l’ONUESC. Les deux autres Parcs Nationaux de l’île du Nord sont le Parc National de Taranaki, qui s’étend autour du mont Taranaki (Egmont), un cône volcanique de plus de 2.500 mètres de hauteur et le Parc National de Whanganui, qui protège une partie du cours de la rivière Whanganui.

Milford Sound, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Milford Sound, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Carte des parcs nationaux de Nouvelle-Zélande

Carte des parcs nationaux de Nouvelle-Zélande

L’île du Sud de la Nouvelle-Zélande est un concentré de beauté naturelle et de paysage. Ici se trouve la plupart des zones protégées du pays. Le plus grand Parc National de la Nouvelle-Zélande est le majestueux Parc National de Fiordland, un lieu de paysages naturels spectaculaires. Ici vous trouvez des fjords profonds, des lacs glaciaires, des montagnes majestueuses et des glaciers. Les attractions les plus visitées de ce Parc sont les fameux fjords de Milford Sound et de Doubtful Sound.

Un autre Parc spectaculaire est le Parc autour de la plus haute montagne de la Nouvelle-Zélande: Le mont Cook (Aoraki). Le Parc est caractérisé par des paysages alpins et la présence du plus long glacier du pays, le glacier Tasman. Deux autres Parcs caractérisés par des paysages alpins sont ceux du mont Aspiring et Westland. Dans ces Parcs se trouvent des lacs glaciaires, des glaciers et de vastes forêts primordiales. Le Westland s’étend le long de la côte ouest sauvage et isolée.

Une grande partie du sud-ouest de l’île du Sud a été ajoutée au site Te Wahipounamu comme un site du patrimoine mondial de l’ONUESC. Le site du patrimoine de l’ONUESC couvre 26.000 kilomètres carrés et comprend les Parcs Nationaux du Fiordland, du Mont Cook, du Mont Aspiring et du Westland.

Doubtful Sound, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Doubtful Sound, Nouvelle-Zélande. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Sur la partie centre-nord de l’île du Sud se trouve le Parc National Arthur’s Pass, un Parc sauvage traversé par l’une des routes alpines les plus pittoresques du pays. Plus au nord se trouve le Parc National Nelson Lake, ce Parc s’étend sur une zone montagneuse parsemée de lacs. Le Parc National de Paparoa s’étend le long de la côte ouest entre Greymouth et Westport et est connu pour la présence des célèbres Pancake Rocks près de Punakaiki.

A l’extrême nord de l’île du Sud se trouvent les deux derniers Parcs: Le Parc National Abel Tasman, un magnifique Parc côtier, caractérisé par de belles plages de sable, et le Parc National de Kahurangi, qui protège des zones éloignées de montagne et de côte de cette partie de l’île.

Le Parc National Rakiura, le Parc National le plus méridional du pays, occupe environ quatre-vingt-cinq pour cent de la surface de l’île de Stewart. Ici nous pouvons voir une nature vierge très semblable à ce qui devait être la Nouvelle-Zélande avant l’arrivée des colons européens. Le parc est un lieu de reproduction et de vie pour de nombreuses espèces d’oiseaux.

Texte français corrigé par Dietrich Köster

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: