Accueil / Océanie / Nouvelle-Calédonie / Le Centre Culturel Tjibaou conçu par Renzo Piano à Nouméa en Nouvelle-Calédonie
Centre culturel Tjibaou, Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Auteur Fanny Schertzer. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Centre culturel Tjibaou, Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Auteur Fanny Schertzer.

Le Centre Culturel Tjibaou conçu par Renzo Piano à Nouméa en Nouvelle-Calédonie

A seulement 10 minutes de voiture du centre de Nouméa se trouve sur la péninsule Tina le Centre Culturel Tjibaou futuriste, conçu par l’architecte italien Renzo Piano. Il s’agit d’un projet architectural, qui combine les traditions kanaks et le style contemporain.

Le centre culturel occupe une superficie de 8 hectares, mais les installations couvrent une superficie de 6.700 m². Elles sont composées de 10 «grandes maisons» (cases) kanaks stylisées, qui forment trois villages distincts. Les structures sont construites en bois d’Iroko d’Afrique et le plus haut bâtiment atteint une hauteur de 28 mètres. Les 10 «grandes maisons» kanaks sont unies dans un ensemble par un chemin couvert, qui rappelle les rues cérémonielles des villages traditionnels kanaks. La forme des structures reprend également celle des fameux pins colonnaires (Araucaria columnaris), l’arbre principal de la Nouvelle-Calédonie.

Le premier village, composé de 4 structures à voile, abrite une salle avec une série d’objets d’art kanak du Musée de l’Homme à Paris, une collection d’art contemporain kanak et du Pacifique Sud, des présentations audiovisuelles de la culture kanak et un auditorium. Au deuxième village, composé de 3 structures à voile, il y a une médiathèque et une exposition d’art contemporain. Enfin au troisième village, composé de 3 structures à voile, se trouve une salle dédiée à la mémoire de Jean-Marie Tjibaou, chef historique du peuple kanak, assassiné en 1989, un espace de conférence et une salle dédiée à l’illustration du projet architectural du centre culturel.

Maison Kanaks, Centre culturel Tjibaou, Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Auteur Fanny Schertzer. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Maison Kanaks, Centre culturel Tjibaou, Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Auteur Fanny Schertzer.

En dehors du complexe un sentier traverse le jardin parmi de nombreuses espèces de plantes locales et montre les traces du premier homme (Téâ Kanaké) de la culture kanak. Les croyances des kanaks sont illustrées sur la naissance du monde à partir de la naissance des créatures vivantes, la terre qui fournit, la terre des ancêtres, la terre des esprits et la renaissance. Dans une partie du jardin il y a trois “grandes maisons” traditionnelles kanaks. Elles représentent l’architecture des trois régions de la Nouvelle-Calédonie: Les îles Loyauté, le nord de la Grande Terre et le sud de la Grande Terre.

Horaire: Le Centre Culturel est ouvert au public du mardi au dimanche de 9h00 à 17h00. Fermé le lundi. Ticket d’entrée: 500 CFP. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 18 ans et pour les personnes de plus de 65 ans.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE:
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages