Accueil / Amérique du Sud / Chili / Un voyage à l’île de Pâques
Rano Raraku, Île de Pâques, Chili. Auteur et Copyright Marco Ramerini
Rano Raraku, Île de Pâques, Chili. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Un voyage à l’île de Pâques

J’ai passé presque une semaine sur l’île de Pâques. L’île est l’un des endroits les plus reculés du monde. Prenant une carte géographique et observant son emplacement, vous verrez que les terres habitées les plus proches se trouve à une distance de milliers de kilomètres.  L’endroit habitée le plus proche, située à près de 2.000 km, est l’île de Pitcairn, également reculée, qui abrite une cinquantaine de personnes, descendants des mutins du “Bounty”. La côte de l’Amérique du Sud est à 3.500 km et l’île de Tahiti à plus de 4.000 km.

Pour gagner l’île de Pâques il y a deux options: Un vol quotidien de Santiago du Chili et un vol hebdomadaire de Tahiti/Polynésie française, effectué par la compagnie aérienne LATAM. Les deux vols ont une durée de 5 à 6 heures. Il faut acheter des billets d’avion de Santiago du Chili à l’île de Pâques très tôt. Ils peuvent coûter entre 300 € et plus de 1.200 €. Vous arriverez à l’aéroport de Mataveri et vous trouverez ici un bureau où vous devrez acheter un billet pour le Parc National de Rapa Nui. Le billet est nécessaire pour visiter l’île, qui est un Parc National bien entretenu. Le coût pour les non-Chiliens est de 80 dollars étatsuniens par personne. La validité du billet est de 10 jours à compter de la visite du premier site archéologique. Le ticket du Parc vous permet de visiter tous les sites archéologiques de l’île aussi souvent que vous voulez. Seuls les deux sites les plus importants le site archéologique d’Orongo et la carrière moai de Rano Raraku ne peuvent être visités qu’une seule fois. Alors prenez votre temps, quand vous visitez ces deux endroits, parce que vous ne pouvez pas retourner à moins d’acheter un billet supplémentaire.

Rappelez-vous toujours d’apporter avec vous le billet du Parc, car à chaque entrée d’un site archéologique on vous le demandera et il sera tamponné. Chaque site archéologique a son propre timbre et j’ai à côté du ticket un timbre supplémentaire. J’ai rassemblé les timbres sur une page du carnet de voyage, un joli souvenir des lieux visités. L’aéroport est situé à côté de la seule localité de l’île: Le village de Hanga Roa. A peu près 7.000 personnes vivent sur l’île de Pâques en partie descendants des anciens habitants polynésiens: Le peuple Rapa Nui. L’île, qui a une forme triangulaire, couvre une surface de 160 kilomètres carrés. Aux trois coins de l’île se trouvent les trois principaux volcans: Le Terevaka, qui est avec 507 mètres d’altitude le plus haut de l’île, le Poike avec 370 mètres et le Rano Kau avec 324 mètres. Une douzaine de petits cônes volcaniques ponctuent l’intérieur de l’île. Le paysage de l’île de Pâques est stérile et la terre est largement couverte d’arbustes et de végétation basse.

Rano Kau, Île de Pâques, Chili. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Rano Kau, Île de Pâques, Chili. Auteur et Copyright Marco Ramerini

L’île est célèbre pour ses statues de pierre: Les moaïs. Les anciens habitants de l’île de Pâques ont construit des centaines d’énormes statues, qui mesurent quelques mètres de hauteur. La hauteur moyenne de ces statues est de 4 mètres, mais la plus haute jamais érigée atteint 10 mètres. Presque toutes les statues ont été sculptées en pierre dans la carrière du volcan Rano Raraku. Dans cet endroit il y a encore des centaines de moaïs à finir. Un de ces moaïs inachevés mesure 21 mètres de hauteur. L’île est riche en sites archéologiques, pratiquement dans presque toutes les roches, que vous trouverez le long des côtes de l’île, si vous regardez de près, vous pourrez voir les vestiges de l’ancienne civilisation, qui a façonné les moaïs.

Combien de jours rester sur l’île? Considérant le temps d’y arriver, il est bon de rester une nuit plus que moins. La plupart des touristes restent 3 nuits et repartent ensuite. A mon avis 3 nuits sont une période trop courte. Pour les amateurs d’histoire et d’archéologie une visite à cette île est excitante. Mes 5 nuits passées sur l’île se sont déroulées en un clin d’œil. J’aurais même préféré rester une nuit de plus. Cependant 4 ou 5 nuits peuvent suffire pour visiter la plupart des sites archéologiques et être au diapason de l’île. L’île est à première vue nue et stérile, mais elle vous ensorcelle. Je ne savais pas m’empêcher de m’arrêter sur tous les sites archéologiques, à tous les tas de pierres, à toutes les falaises et à tous les volcans.

Ahu Tongariki, Île de Pâques, Chili. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Ahu Tongariki, Île de Pâques, Chili. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Au village de Hanga Roa arrêtez-vous à la poste pour mettre un tampon de l’île de Pâques sur votre passeport ou dans votre agenda. Essayez de passer au moins un dimanche matin sur l’île pour assister à la messe de 9h00 dans l’église catholique locale où vous pourrez écouter les magnifiques chansons en Rapa Nui, la langue polynésienne des habitants, qui ressemble beaucoup au tahitien. Allez admirer le coucher du soleil sur la mer devant le groupe de moai de Hanga Roa où se trouvent les plates-formes de moaïs d’Ahu Tahai, le solitaire Ahu Ko Te Riku et le plus éloigné Hanga Kioe. Ne manquez pas une visite à l’intéressant musée anthropologique Padre Sebastián Englert, où vous aurez l’occasion d’approfondir l’histoire de l’île et où vous pourrez admirer le seul œil authentique d’un moai.

Parmi les choses les plus spectaculaires à voir sur cette île lointaine j’ai vraiment aimé le cratère du volcan Rano Kau. Ici il faut faire une marche sur le chemin le long du bord du cratère jusqu’au point où il rencontre la mer et où les falaises ne permettent pas d’aller plus loin. Même le village cérémoniel d’Orongo a son charme. Un autre endroit fascinant est la carrière des moaïs du volcan Rano Raraku. A l’intérieur du cratère il y a un lac et plusieurs moaïs. Les pentes externes du volcan sont littéralement parsemées de statues, qui ressemblent à des champignons, qui sont nés de la terre volcanique de l’île. La plage de sable blanc d’Anakena, aussi parsemée de groupes de moaïs et plein de palmiers, est le seul endroit sur l’île, qui rappelle à une île tropicale. Un autre lieu mystique est le Ahu Tongariki, le plus spectaculaire des plate-formes moaï, où il y a 15 moaïs, y compris le plus lourd moaï jamais érigé, qui pèse 86 tonnes. De l’Ahu Tongariki vous pouvez admirer de magnifiques levers de soleil avec le soleil, qui naît juste derrière les moaïs. Parmi les nombreuses choses à voir il y a les chapeaux de la carrière moaï de Puna Pau et le seul moaï face à la mer et ceux d’Ahu Akivi, situés à l’intérieur de l’île, non loin de Hanga Roa. J’ai apprécié une randonnée, que j’ai fait dans la partie la plus sauvage de l’île le long des pentes du volcan Poike à l’extrémité orientale de l’île. Même le plus haut sommet de l’île – le volcan Terevaka – est facilement accessible en quelques heures de marche.

Texte français corrigé par Dietrich Köster

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: