Accueil / Afrique / Afrique du Sud / Cederberg: Des paysages spectaculaires et des formations rocheuses bizarres
Cederberg, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini
Cederberg, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Cederberg: Des paysages spectaculaires et des formations rocheuses bizarres

Les montagnes et la réserve naturelle de Cederberg sont situées près de Clanwilliam à 250/300 kilomètres au nord de la ville du Cap. Cette chaîne de montagnes s’étend du nord au sud sur environ 50 km. Le nom Cederberg se dérive du cèdre de Clanwilliam, dont le nom scientifique est Widdringtonia Cedarbergensis, qui est un arbre endémique de la région. Ces montagnes sont connues pour les belles formations rocheuses et les gravures rupestres des San (Bochimans).

Les montagnes de Cederberg bordent à l’ouest le Sandveld, au nord les montagnes de Pakhuis, à l’est les plaines de Springbok et au sud les montagnes de Kouebokkeveld et des Skurweberge. La zone a été déclarée aire de nature sauvage en 1973 et comprend 71.000 hectares de territoire montagneux sauvage. La région est réputée pour son paysage spectaculaire et ses formations rocheuses bizarres. Ces dernières décennies le Cederberg est devenu une destination recherchée pour l’écotourisme et la randonnée.

Cederberg, Afrique du Sud. Author and Copyright Marco Ramerini...

Cederberg, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Les plus hautes montagnes de la chaîne s’élèvent à 2.000 mètres. Le sommet du Sneeuberg, le plus haut sommet, atteint 2.026 mètres. Un autre sommet important est le Tafelberg, qui atteint 1.969 mètres. Pendant l’hiver les plus hauts sommets de la chaîne sont souvent couverts de neige. Les hivers du Cederberg sont froids et humides, alors que les étés sont chauds et secs. La majeure partie de la pluie tombe entre mai et septembre.

Le Cederberg est un paradis pour les randonneurs. Il y a de nombreux chemins de randonnée à faire dans cette région sauvage. Parmi les attractions naturelles les plus célèbres sont le Maltese Cross, le Wolfberg Arch et le Wolfberg Cracks. Très intéressant sont également les gravures rupestres des San (Bochimans), qui se trouvent en différentes localités de la région. Ces peintures ont un âge entre 3.000 et 6.000 ans.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: