Accueil / Amérique du Sud / Brésil / Recife: La Venise du Brésil

Recife: La Venise du Brésil

Recife, la capitale de l’Etat de Pernambouc, a 1,7 millions d’habitants, alors que la zone métropolitaine a une population de plus de 3,7 millions. Avec Salvador (Bahia) et Fortaleza la capitale de Pernambouc est une des villes industrielles les plus importantes du nord-est du Brésil. La ville s’étend sur deux îles: Celles de Recife et d’António Vaz le long des côtes de l’océan Atlantique à l’embouchure des rivières Capibaribe et Beberibe.

Elle a été fondée par les Portugais au XVIe siècle, mais elle est restée un petit village subsidiaire d’Olinda jusqu’en 1630 Recife a été occupée par les Néerlandais et est devenue la capitale de leurs possessions au Brésil. Ils ont construit une nouvelle ville, Mauritsstad, qui est devenu dans les années de leur occupation un des centres commerciaux les plus prospères d’Amérique du Sud. L’occupation néerlandaise a pris fin en 1654.

Dans les années suivantes, en particulier depuis le XVIIIe siècle, la ville grâce à son port a finalement supplantée Olinda comme le centre commercial le plus important de l’Etat de Pernambouc et est devenue la principale ville de la région. Pour ses canaux, ses ponts et pour la distinction d’être la ville construite sur l’eau elle est parfois appelée la Venise du Brésil.

Marché, Recife, Pernambuco, Brésil. Author and Copyright Marco Ramerini

Marché, Recife, Pernambuco, Brésil. Author Marco Ramerini

Recife est une ville riche et prospère, qui attire les touristes pour ses plages et son centre historique. La ville conserve des églises, des palais, des forteresses, des marchés publics et d’autres bâtiments historiques du XVIIe et du XVIIIe siècle. Les édifices religieux les plus représentatifs de la ville sont: La Capela Dourada, les églises de Santo António, São Pedro, do Carmo et de São Francisco. Parmi les autres bâtiments historiques on peut signaler les forteresses de Brum et das Cinco Pontas.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner