Accueil / Amérique du Nord / Canada / Les chutes du Niagara: Une des merveilles naturelles de l’Amérique du Nord

Les chutes du Niagara: Une des merveilles naturelles de l’Amérique du Nord

Les chutes du Niagara, l’une des merveilles naturelles de l’Amérique du Nord, sont situées dans la partie nord-ouest de l’Etat de New York à 30 km au nord-ouest de la ville de Buffalo, sont partagées par le Canada et les États-Unis d’Amérique. Les chutes du Niagara ont été découvertes au XVIIe siècle par des explorateurs et des chasseurs français, qui ont exploré la région des Grands Lacs à la recherche de fourrures.

Les chutes sont formées par la rivière Niagara, qui relie les lacs Erié et Ontario et qui marque la frontière entre les États-Unis d’Amérique et le Canada. La rivière Niagara avec ses cascades contribue à la moitié de la différence de hauteur – 100 mètres – , qui existe entre les deux lacs. Les chutes d’eau font un saut de 50 mètres déversant dans le lac Ontario un excès de flux d’eau, provenant des lacs Supérieur, Michigan, Huron et Erié.

Les chutes sont divisées en deux sections par le Goat Island. La section plus petite, longue de 350 mètres et haute de 51 mètres, est située en territoire étatsunien et s’appelle American Falls. La partie canadienne des chutes, appelée Horseshoe Falls, mesure 800 mètres de long et 49 mètres de haut. La partie canadienne est la section la plus grande et la plus spectaculaire des cascades.

Pour admirer les cascades plusieurs chemins mènent aux plus beaux points de vue. Les sentiers, qui mènent à Goat Island, vous permettent de voir les deux côtés des cascades. Dans la section étatsunienne il y a un observatoire, d’où il est possible d’admirer des vues spectaculaires des chutes. Il y a aussi des trains panoramiques, qui permettent la visite des cascades. Si vous le souhaitez, vous pourriez faire de courtes croisières menant aux chutes.

Les chutes du Niagara ont un débit de 11.000 mètres cubes d’eau par seconde et fournissent une grande quantité d’énergie. Le débit d’eau des cascades est en partie utilisé à des fins hydroélectriques par le biais d’une grande centrale hydroélectrique, qui produit une énergie à bon marché. Les cascades sont visitées chaque année par plus de 20 millions de touristes, représentant l’un des attraits naturels les plus visités en Amérique du Nord.

Le climat des chutes du Niagara: Quand y aller?

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner