Accueil / Océanie / Australie / Alice Springs : une ville empreinte de la culture aborigène
Alice Springs, Australie. Auteur Mike Young. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike
Alice Springs, Australie. Auteur Mike Young

Alice Springs : une ville empreinte de la culture aborigène

Alice Springs est située le long de la rivière Todd, souvent à sec, au cœur des montagnes de la chaîne MacDonnell, à 1 500 kilomètres au nord d’Adélaïde et à 1 500 kilomètres au sud de Darwin, dans le centre du continent australien. En 1862, l’explorateur John Stuart McDouall, est passé par ici alors qu’il menait une expédition (sa 3e et dernière tentative) à travers le centre de l’Australie, en direction de la côte septentrionale.

Jusqu’aux premiers mois de l’année 1930, Alice Springs était appelée Stuart. La ville s’est développée en 1872 avec la construction de la ligne télégraphique Overland entre Adélaïde et Darwin. Une décennie plus tard (1887), dans la plaine d’Arltunga située à 100 kilomètres à l’est, de l’or a été découvert, entraînant une grande ruée vers Alice Springs. En 1929, la construction de la ligne de chemin de fer entre Alice Springs et Adélaïde s’est achevée.

Alice Springs était le nom donné à la première station télégraphique la petite colonie européenne de Stuart en Australie centrale. Le 31 août 1933, la ville de Stuart a été officiellement rebaptisée Alice Springs. Aujourd’hui, sa population s’élève à 25 186 habitants (recensement de 2011), faisant d’Alice Springs la 2e plus grande colonie du Territoire du Nord. Les aborigènes australiens représentent environ 17 % de sa population.

Le parc Alice Springs Desert Park offre au visiteur de découvrir l’environnement d’origine du désert australien. Ici, vous pouvez observer des animaux typiques du désert : kangourous, émeus, serpents, oiseaux, poissons, etc.

Simpsons Gap, Territoire du Nord, Australie. Auteur Prince Roy. Licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike

Simpsons Gap, Territoire du Nord, Australie. Auteur Prince Roy

QUE VISITER À PROXIMITÉ D’ALICE SPRINGS ?

La chaîne de montagnes MacDonnell se trouve non loin d’Alice Springs. Il s’agit d’une longue chaîne montagneuse à l’est et à l’ouest d’Alice Springs. Ces montagnes sont formées de crêtes parallèles et présentent des mares, des gorges spectaculaires et une faune riche. Les rochers abritent également des peintures autochtones et sont importants dans la tradition culturelle des aborigènes australiens.

STADLEY CHASM, chaîne MacDonnell occidentale : située à 50 kilomètres d’Alice Springs, Standley Chasm est une gorge de grès sculptée par les inondations. Cette érosion a entraîné à la formation d’une gorge 80 mètres de profondeur. Un sentier permet d’accéder au canyon où vous pouvez voir quelques spécimens sauvages, comme les oiseaux et les wallabies.

SIMPSONS GAP, parc national de la chaîne MacDonnell occidentale : Simpson Gap est situé à 20 kilomètres à l’ouest d’Alice Springs. Le site porte depuis 1871 le nom du géomètre McMinn, lorsqu’il explorait les parcours possibles de la ligne télégraphique Overland. Vous pouvez aussi voir des wallabies des rochers à Simpsons Gap.

Climat d’Alice Springs : à quel moment visiter Alice Springs ?

banner
Close
Suivez-nous sur Facebook
Restez à jour sur Guide Voyages