Accueil / Afrique / Afrique du Sud / Stellenbosch: La deuxième plus ancienne colonie européenne en Afrique du Sud
Stellenbosch, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini
Stellenbosch, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Stellenbosch: La deuxième plus ancienne colonie européenne en Afrique du Sud

La ville de Stellenbosch est située dans la région des Cape Winelands à 50 km de la ville du Cap. Stellenbosch est la plus ancienne colonie européenne en Afrique du Sud après Le Cap. Le nom de la ville se dérive de Simon van der Stel, gouverneur de la colonie du Cap, qui l’a fondée en 1679. Le développement de Stellenbosch fut rapide et devint à partir de 1685 le chef-lieu d’un district, qui s’étendait sur 25.000 km².

Les colons néerlandais et les huguenots français s’installèrent à Stellenbosch. Les colons néerlandais ont construit un système de canaux, qui traversait la ville et alimentait un moulin à eau. Les huguenots ont donné une impulsion à la viticulture dans la région, où sont aujourd’hui produits les vins sud-africains les plus célèbres.

La ville est située dans une vallée à plus de 130 mètres d’altitude au milieu d’une région vallonnée intensément plantée de vignes. Autour de la ville il y a aussi des montagnes, y compris Die Tweeling Pieke, le Jonkershoek, le Simonsberg, le Drakenstein et le Victoria Peak, qui est le plus élevé avec 1.590 mètres. La région de Stellenbosch a un climat méditerranéen avec des étés chauds et secs et des hivers froids et humides.

Stellenbosch, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Stellenbosch, Afrique du Sud. Auteur et Copyright Marco Ramerini

Stellenbosch est une belle ville, renommée pour son architecture de style néerlandais du Cap. La rue principale, la Dorp Straat, a été déclarée monument national et contient de nombreux bâtiments historiques. La place principale (Braak) abrite un petit musée militaire, situé dans un magasin de poudre de la VOC, appelé VOC Kruithuis et datant de 1777. Sur la place se trouvent aussi l’ancien hôtel de ville, le “Burgerhuis” de 1797, et l’église anglicane de Mary on the Braak de 1852.

Parmi les musées de la ville il convient de visiter le Village Museum de six maisons de l’époque, qui reconstitue la vie quotidienne des derniers siècles et le Stellenryck Wine Museum, dédié à l’histoire de la viticulture de la région. La ville abrite la plus ancienne université sud-africaine, qui forme une grande partie de l’élite afrikaner. Elle compte dix facultés avec 25.000 étudiants. La langue officielle d’enseignement de l’université est l’afrikaans, la langue des descendants des colons néerlandais.

Texte français corrigé par Dietrich Köster. 

banner
Close
GDPR
Les lois de l'UE exigent que nous demandions votre consentement à l'utilisation de cookies. Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site fonctionne correctement. Certains de nos partenaires publicitaires collectent également des données et utilisent des cookies pour publier des annonces personnalisées.




Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE: